American Cornbread – Le pain au maïs américain (express et sans gluten)

IMG_4246Hi guys ! 

Je vous propose aujourd’hui la recette du pain au maïs américain, ce pain très moelleux, proche d’un gâteau car légèrement sucré et non levé. Il existe autant de recettes de pain au maïs que de famille américaine, et celle que je vous propose aujourd’hui est tirée du livre de Céline Mennetrier, Polenta aux Éditions la plage.

Vous trouverez dans ce livre des recettes variées autour de la polenta, naturellement privée de gluten. Vous pourrez dépoussiérer ce classique de la cuisine italienne avec des recettes originales, salées et sucrées (non je n’ai aucune action chez les Éditions la plage, pourquoi ?).

Ce pain au maïs se prépare en moins de 10 minutes et impressionnera à coup sûr amis et famille ! Moelleux et à la fois croustillant grâce aux grains de polenta, c’est encore tiède et tartiné de beurre que je le préfère.

Vous pouvez, à l’envie, enrichir ce pain de fromage (type cheddar) ou encore de poivrons ou oignons sautés… Faites-vous plaisir !

IMG_4247

Pain de maïs 

Ingrédients :

  • 50 g de beurre
  • 175 g de polenta à cuisson rapide fine ou moyenne
  • 75 g de farine de pois chiche +50 g de fécule de maïs (pour la version sans gluten), ou 125 g de farine de blé T65 (version avec gluten donc)
  • 50 g de sucre de canne blond (type muscovado clair)
  • 10 g de poudre à lever (sans gluten ou non)
  • 1 pincée de sel fin
  • 250 mL de lait fermenté (si vous n’en avez pas dans votre frigo, pas de soucis, versez le jus d’un citron dans la quantité demandée de lait, patientez 15 min environ, et votre kéfir est prêt à être utilisé ! Elle est pas belle la vie ?)
  1. Préchauffez le four à 190°C.
  2. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs et formez un puits.
  3. Ajoutez-y progressivement le beurre fondu, les oeufs légèrement battus et le lait fermenté.
  4. À l’obtention d’une pâte lisse et homogène, enfournez dans un plat carré moyen recouvert de papier sulfurisé pour 25 min environ.

À déguster avec du fromage frais à tartiner pour l’apprécier au mieux !

 

Watermelon Yogurt Pops – Esquimaux pastèque et yaourt (3 ingrédients)

photo 2photo 3Amis gourmands, bonjour !

Je vous retrouve aujourd’hui avec une recette extrêmement facile, rapide, qui nécessite seulement trois ingrédients et pas de four ! En temps normal, cet argument ne serait probablement pas très convainquant, mais par cette chaleur… Il l’est !

Ces esquimaux fruités et particulièrement sains sont très rafraichissants et concluront vos repas d’été en toute légèreté.

Avec cette recette, je participe au concours du site Ôdélices ayant pour thème les fruits de l’été !

Sortez vos blenders, c’est parti !

Esquimaux pastèque et yaourt

Ingrédients :

  • 600 g (plus ou moins, les mesures ne se doivent pas d’être excessivement précises pour cette recette) de pastèque coupée en cubes
  • 125 g de yaourt/fromage blanc
  • le jus d’1/2 citron
  • facultatif : du sucre selon l’envie
  1. Dans un blender, placez les dés de pastèque, le jus de citron et le yaourt.
  2. Mixez jusqu’à l’obtention d’un smoothie (d’ailleurs vous pouvez aussi transformer cette recette d’esquimaux en recette de smoothie en vous arrêtant à cette étape).
  3. Placez le jus ainsi obtenu dans des moules à esquimaux puis placez au congélateur pour 4 heures au minimum.

photo 1

Mon inspiration pour cette recette :  Chocolate moosey.

Enjoy !

Carrés crousti-fondants caramélisés au beurre de cacahuètes – Une bombe calorique pour fêter la fin des exams’

DSC00912DSC00915Amis gourmands, bonjour !

Le mois de juillet est déjà bien entamé et pour ma part, je peux prononcer ces quelques mots qui me narguaient excessivement il y a encore quelques semaines : je suis en vacances !
Après un mois intense de révisions et passages d’épreuves pour mon baccalauréat ES et mon Abitur (l’équivalent du Bac allemand), d’épreuves écrites et orales passées pour toutes sortes d’écoles de commerce post-bac, d’attente fébrile des fameux résultats APB (comprenez réponses d’admission pour les cursus post-bac demandés), je peux enfin relâcher la pression. Et croyez-moi, je me sens plus légère. Et je sors grandie de l’expérience.

Un mois de Juin et un début de Juillet très intenses donc, mais des efforts amplement récompensés par des résultats très positifs, dépassants mes espérances.

Les deux premières activités que je me suis autorisées après ma dernière épreuve, je vous le donne dans le mile : une après-midi pâtisserie et une soirée…dodo. Ah, vous ne vous y attendiez pas ! Eh bien si, et j’imagine que vous l’avez vécu : lorsque la pression se relâche, on pète pas la forme. Pas tout de suite du moins ;)

Pour vous tenir au courant de ce qu’il va se passer dans les prochains mois : je m’en vais en classes préparatoires de commerce à Douai, près de Lille. Je quitte ma maison douillette et mes habitudes parisiennes, ainsi que ma famille accessoirement, pour partir étudier et habiter au sein de l’institution Saint-Jean à Douai. Une expérience qui s’annonce très riche et intense, dans le bon sens du terme.

Vous vous en doutez peut-être, mon blog va prendre une autre tournure : les publications se feront plus rares, tout comme ma présence sur la blogosphère culinaire. Je continuerai à alimenter mon petit blog de temps en temps pendant les vacances scolaires, mais le rythme des publications ne sera plus le même (quoique je n’ai jamais été d’une extrême régularité dans mes publications !).

Voilà pour les nouvelles qui ont été très bonnes ces derniers jours avec les diverses résultats. Je suis heureuse et fébrile à l’idée de m’embarquer dans cette nouvelle aventure qu’est la prépa !

Cette recette donc, cette bombe calorique extrêmement mauvaise pour la ligne et extrêmement bonne pour le moral, on en parle ?
Une base croustillante, une couche mielleuse caramélisée au beurre de cacahuètes, le tout chapeauté d’un monceau de cacahuètes grillées au four. En un mot : une tuerie !
La recette me vient du blog d’Amandine : Amandine Cooking. Merci à elle pour ce gourmand partage !

Ces carrés seront très appréciés par les amateur de caramel et de cacahuète ! Ma famille était aux anges.

Carrés crousti-fondants caramélisés au beurre de cacahuètes

Ingrédients : 

  • 150g de farine
  • 130g de beurre
  • 100g de miel liquide
  • une boîte de lait concentré sucré (397 g)
  • 150g de beurre de cacahuètes
  • 120g de cacahuètes non salées
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Faites fondre 100g de beurre avec 2 cuillères à soupe de miel. Incorporez la farine et mélangez bien.
  3. Versez la préparation dans un moule carré (en inox 20cm de côté de préférence) préalablement chemisé de papier sulfurisé, lissez doucement et enfournez 12 à 15 minutes, le dessus doit être doré.
  4. Pendant ce temps, mélangez dans une casserole le lait concentré, le restant de beurre (30g) et le miel. Placez sur feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit fondu et l’obtention d’une préparation lisse et homogène. Ajoutez le beurre de cacahuètes, mélangez bien et chauffez 2/3 minutes en remuant constamment, à l’aide d’une spatule en bois.
  5. Versez la préparation sur le biscuit et parsemez de cacahuètes grossièrement concassées.
  6. Enfournez de nouveau pour 15 minutes.
  7. Laissez refroidir complétement et réfrigérez 1h (facultatif !). Démoulez puis coupez les biscuits en petits carrés individuels (vous en mangerez sûrement une dizaine, mais ça passera mieux qu’une grosse part ! ;) ).
  8. Conservez dans une boîte hermétique pendant environ une semaine.

DSC00916DSC00914

Tapioca façon riz au lait vanillé

imageimage-5Amis gourmands, bonjour !

Allez savoir pourquoi, je n’ai jamais aimé le riz au lait, ni la semoule au lait. Alors quand j’ai aperçu cette recette de Tapioca au lait vanillé façon riz au lait dans le hors série Saveurs spécial desserts de cette année, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais d’en tester une alternative.

La première fois que j’ai goûté du tapioca, c’était aux États-Unis dans ma famille d’accueil : le tapioca était utilisé pour épaissir une compote de rhubarbe. J’ai tout de suite adoré ! Il ne m’en fallait pas plus pour tester une recette une fois revenue en France (un an après, certes…).

Je vous propose donc cette recette simplissime, qui nécessite très peu d’ingrédients et qui fera son petit effet auprès de votre famille et amis.image-2

Tapioca façon riz au lait vanillé

Ingrédients :

  • 1 litre de lait
  • 100 g de sucre (muscovado clair pour moi, vous pouvez aussi utiliser du Sukrin, ou du miel)
  • 2 belles gousses de vanille
  • 100 g de petites billes de tapioca

1. Dans une casserole, placez le lait avec les graines de vanille et les gousses grattées. Placez sur feu doux à moyen jusqu’à ébullition.
2. Lorsque le lait bout, ajoutez le tapioca et mélangez au fouet. Continuez de mélanger régulièrement pendant les 20 minutes qui suivent afin d’éviter que le tapioca ne s’amalgame.
3. Sortez la casserole du feu et ajoutez le sucre en mélangeant, puis retirez les gousses de vanille.
4. Versez dans des pots puis, une fois complètement refroidis, placez-les au frais jusqu’à dégustation. Vous pouvez aussi déguster le tapioca au lait vanillé à température ambiante.image-4

Bises gourmandes et belle semaine à tous

Banana bread cannelle et miel pour le concours des huiles d’olives du Midi de la France

IMG_3931IMG_3935Amis gourmands, bonjour !

J’adore le banana bread : son moelleux, son délicieux goût de banane, sa croûte croustillante et la multitude de possibilité dans le choix des ingrédients. Il y a les amateurs de banana breads aux noix, ceux qui le préfèrent parfumé à la noix de coco, au citron vert ou encore aux épices et au miel (comme ici hohoho).

J’ai eu la chance d’établir il y a quelques jours un partenariat avec le site Huiles et Olives qui propose des huiles d’olives de grande qualité, majoritairement françaises, d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) ou Protégée (AOP) et provenant de petits producteurs respectueux de l’Homme et de l’environnement. Rien que ça !

J’ai découvert par la même occasion qu’ils organisaient un concours avec, à la clé, de nombreux lots forts sympathiques (des robots culinaires cuiseurs et pâtissiers, une tablette, des cours de cuisine…) : je profite donc des huiles d’olives reçues il y a quelques jours pour participer à ce jeu et vous en faire part.

photo 2

Vous l’aurez compris par vous mêmes, ce banana bread (ou cake à la banane pour ceux qui y tiennent) n’est pas réalisé avec du beurre mais bien avec de l’huile d’olive, qui a l’avantage d’être végétale et qui apporte un goût fruité des plus agréable au cake. Si je devais décrire ce charmant dessert en trois mots : savoureux – moelleux – « lancez-vous parce-que vous ne serez pas déçus croyez-moi ».

Banana bread cannelle, miel et huile d’olive

Ingrédients :

  • 170g farine blanche + 170g  farine semi-complète
  • 1 cs de cannelle
  • 2 cc de levure chimique
  • 1/2 cc de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 120g de sucre complet (muscovado foncé)
  • 250ml d’huile d’olive (j’ai utilisé de l’huile d’olive vierge extra de Nice, voir photo ci-dessus)
  • 3 oeufs légèrement battus
  • 1 cc d’extrait de vanille liquide
  • 500 g de bananes très mûres réduites grossièrement en purée à la fourchette
  • 1 grande banana, coupée dans le sens de la longueur
  • 3 cs de miel liquide

1. Préchauffez votre four à 180°C.
2. Beurrez votre moule à cake ou bien chemisez-le de papier sulfurisé.
3. Dans un grand saladier, placez les deux farines, les levures, la cannelle (ou un mélange d’épices type 4 ou 5 épices si vous préférez), le sucre et le sel. Mélangez les poudres au fouet manuel.
4. Formez un puits au milieu de votre saladier, placez-y les oeufs légèrement battus, l’huile d’olive et la vanille liquide. Mélangez brièvement puis ajoutez les bananes écrasées.
5. Placez votre pâte dans le moule à cake choisi, lissez la surface avec une cuillère (ou une spatule) puis disposez délicatement les tranches de bananes dans le sens de la longueur. Versez le miel sur la surface du cake (cela donnera une très belle apparence à ce dernier et lui permettra de caraméliser). Si vous souhaitez en faire des muffins, beurrez vos moules à muffins puis placez sur la pâte des rondelles de banane. Arrosez de miel, enfournez pour 1/2 heure.
6. Laissez cuire 1 heure 15 puis sortez le cake du four afin de la laissez refroidir sur une grille pendant 20 minutes. Démoulez le cake, dégustez-le encore tiède ou complètement froid !

IMG_3937

Velouté de champignons de Paris, échalote et persil

photo 1photo 3Amis gourmands, bonjour !

Mais, que se passe-t-il ? Une recette salée sur la blog d’Andréa ?

Eh oui, parce-qu’il m’arrive de cuisiner salé aussi ! Sauf que la plupart du temps, il faut quand même l’avouer et rendre à César ce qui appartient à César : c’est ma maman qui cuisine pour nous à la maison. Étant cuisinière à domicile depuis quelques années, nous nous régalons de mets de plus en plus raffinés et c’est loin d’être pour me déplaire ! Maman dit toujours que sa cuisine est très simple : mais bon, d’aucuns s’accordent à dire qu’il y a la facilité d’enfourner un hachis parmentier surgelé et la « facilité » de le faire de A à Z. Bien sûr, on a pas toujours le temps. C’est pourquoi ma maman cuisine à domicile pardi  ;)

En tous les cas, le fait est que ces derniers jours, ce n’était pas la grande forme côté maternel. Et puisqu’il y avait une belle barquette de champignons de Paris qui n’attendait plus qu’à être dégustée, je me suis dit qu’il serait de bonne augure de la cuisiner pour le soir même, histoire de décharger un peu ceux qui en avaient besoin, et aussi, j’avoue, d’avoir la joie de dire le soir même à mon père -rentré du travail depuis quelques secondes, blanc comme un linge (« si tu savais le monde qu’il y a dans les transports en commun, la puce » -si, si, je sais) : « Vite, vite, le velouté est chaud et il n’attend pas ! ». Et un papa contraint de manger en costume, un !

Cette soupe, donc. Une tuerie ! Hyper veloutée, hyper savoureuse, hyper réconfortante, hyper saine, hyper tout.

Velouté de champignons de Paris, échalote et persil 

Ingrédients (pour 4 à 5 personnes) :

  • 500 g de champignons de Paris
  • 75 cl de bouillon de volaille (ou de légumes)
  • 2 cuillerées à soupe de farine T65
  • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 échalote (à défaut, 1 oignon)
  • du persil haché à votre convenance
  • Sel gros, poivre

1. Nettoyez les champignons et coupez-les en quartiers, en veillant à couper le pied terreux.
2. Pelez l’échalote, émincez-la et faites-la suer quelques instants dans une casserole ou marmite avec un peu d’huile ou de beurre. Ajoutez les quartiers de champignons, ainsi que 2 cc de gros sel. Laissez cuire 5 min, à feu moyen pour faire évaporer les jus.
3. Ajoutez 2 cuillerées à soupe de farine, mélangez bien pour la répartir sans grumeaux.
4. Incorporez le bouillon progressivement en remuant, couvrez et laissez cuire 20 min, à couvert, à feu doux.
5. Ajoutez la crème, et mixez finement à l’aide d’un mixeur plongeant. Vérifiez l’assaisonnement, ajoutez du poivre si vous le souhaitez.
6. Versez le velouté de champignons dans des bols ou assiettes creuses, parsemez de persil et servez aussitôt.

La recette me vient du très beau site de Marie-Laure Tombini, Ôdélices ! Merci à elle pour ce délicieux partage.

photo 2photo 3Les petits pains ovales que vous voyez en arrière plan, les plus perspicaces l’auront deviné, sont des simit, ces délicieux pains turques un peu sucrés au sésame !

Je n’en ai encore jamais réalisé, mais j’ai dégoté pour vous une superbe vidéo faite par J’veux être bonne en collaboration avec Marmiton :

Caramels au sésame grillé

DSC00479DSC00480Amis gourmands, bonjour !

Je vous propose aujourd’hui une recette à mon image : des caramels au sésame grillés. À moins que vous soyez nouveau sur mon blog (dans ce cas, bienvenue !), vous savez peut-être que J’ADORE le caramel. C’est la seule chose que je peux manger de façon déraisonnable. Je me souviens encore lorsque j’avais réalisé une sauce caramel beurre salé et que je me relevais la nuit pour déguster une…allez, deux…bon, j’avoue, quatre belles cuillères du fameux sirop.

Cette fois-ci j’ai réussi à me retenir, mais c’est vraiment parce-que j’ai une raison valable : je suis malade (probablement une angine qui, je l’espère, va vite se soigner). Je vous passe les détails mais déglutir est loin d’être une partie de plaisir.

Je n’ai pas l’impression de vous mettre l’eau à la bouche avec mes histoires de santé. Ceci dit, si vous connaissez le blog de Chef Nini, vous savez sûrement que ses recettes sont inratables et toujours délicieuses ! Laissez-vous convaincre, vous ne regretterez pas d’y avoir passé une quinzaine de minutes !

DSC00481

Caramels au sésame grillé

Ingrédients (pour 15 caramels environ) :

  • 100g de sucre blanc
  • 60g de crème liquide (de l’ « amande cuisine » pour ma part)
  • 65g de beurre (demi-sel ou non, selon les goûts)
  • 5cs de graines de sésame grillés (torréfiés à sec dans une poêle à feu vif pendant quelques minutes sans jamais cesser de remuer, cette étapes permet d’exhaler toutes les saveurs de cette délicieuse graine)

1. Versez le sucre dans une casserole et faites-le fondre en caramel.
2. Faites chauffer pendant ce temps la crème puis versez-la petit à petit dans le caramel en mélangeant sans cesse.
3. Hors du feu, ajoutez le beurre et les graines de sésame et mélangez au fouet.
4. Lorsque la mélange est bien homogène, remettez sur le feu et portez à ébullition pendant 5 minutes en mélangeant sans cesse : le caramel doit être épais.
5. Réalisez un test de cuisson en déposant une goutte de caramel sur une assiette bien froide, si en refroidissant il prend une consistance ferme, c’est bon.
6. Coulez le caramel dans des cercles ou carrés à pâtisserie (posés sur du papier sulfurisé). Vous pouvez éventuellement le couler dans des moules à mini cake en silicone, comme j’ai fait.
7. Une fois refroidis, laissez-les durcir au réfrigérateur plusieurs heures.
8.Démoulez et conservez au réfrigérateur jusqu’à dégustation.DSC00478

Ces caramels sont parfaits pour un cadeau gourmand, emballés individuellement dans du cellophane !

Moi, moi, moi – Liebster Award (3ème édition)

liebster21

Bonjour les amis !

Je vous reviens aujourd’hui avec un petit tag : Le liebster award. Si vous me suivez depuis quelques temps, cet « award » vous rappelle peut-être quelque chose. En effet, j’y ai déjà répondu deux fois par le passé, mais ce qui est bien avec le Liebster award, c’est que les questions sont à chaque fois différentes, puisque choisies par la blogueuse qui vous tague.

Cette fois-ci, c’est  Bouilles gourmandes qui m’a targuée : si vous voulez avoir les 5 règles de l’award, je vous invite à visiter son blog très gourmand, pour les autres tag sur mon blog c’est ici et ici.

  • 11 choses (complètement futiles) sur moi :

1. Mise à part la pâtisserie, j’adore aller au cinéma : seule ou accompagnée, consacrer quelques heures de ma journée pour découvrir un film ancien ou récent est toujours un grand plaisir, je me laisse complètement absorber par ce qui se joue.
2. Je suis membre de la cinémathèque française depuis septembre et je peux ainsi assister à des avants-premières, rencontrer des réalisateurs, acteurs…
3. J’aurai beaucoup de mal à vivre sans musique
4. Je déteste les beignets, et tout ce qui est frit et sucré
5. Eh non, je ne fourre pas mes cahier de cours dans un sac à main, mais bien dans un sac à dos, comme 2% des filles de mon âge
6. J’ai l’odorat TRÈS développé
7. Mes trois livres de pâtisserie préférés sont : Le grand livre Marabout de la pâtisserie facile, 600 recettes ; Kuchenwunder (en allemand) ; I love cake de Trish Deseine
8. J’achète beaucoup de mes vêtements d’occasion ce qui me permet d’avoir une garde-robe plutôt bien remplie pour peu d’euros
9. Je me suis récemment acheté une coiffeuse (en fait un meuble de toilette car il n’y a avait pas de miroir à l’origine) chez Emmaüs, que mon papa a retapée/nettoyée/agencée et qui me sert aujourd’hui à la fois de coiffeuse et de deuxième bureau
10. J’habite depuis toujours en région parisienne mais ai passé la plupart de mes vacances en Bretagne et à Arcachon
11. J’ai un nombre incalculable de paires de chaussettes et porte toujours des chaussettes longues en hiver (avouez que ça vous passionne !)

  • Mes réponses aux 11 questions :

1. Quel âge as-tu? J’ai 18 ans.
2. Dans ta vie, qu’est ce qui te fait complètement craquer ou qui? La sauce caramel beurre salé me fait fondre, quant à « qui »… Je dirai les enfants que je garde occasionnellement et qui sont des petites boules d’énergie sur pattes !
3. Que déjeunes-tu le matin? Ça dépend totalement de ce qui se trouve dans le placard ou des pâtisseries disponibles ;)
4. Es-tu plutôt du matin ou du soir? Du matin.
5. Apéro…à quoi penses-tu? Dimanche midi avec mes frères et mes parents.
6. Internet, accro ou pas? Accro ! Quand je n’ai pas de connexion, je ne suis vraiment pas à l’aise. Par contre je peux rester sans portable plusieurs semaines.
7. Que préfères-tu cuisiner? C’est vraiment par période. Toujours du sucré bien sûr, en ce moment les cakes, avant les biscuits, après peut-être les choux ou les tiramisùs, en fait tout ce qui est sucré et qui se mange, j’aime le réaliser. Sauf les beignets !
8. Quels sont tes principales qualités/défaults? Je suis optimiste et entreprenante, mais relativement impulsive et TROP bavarde.
9. Y a-t-il un plat qui te fait craquer? Les mille-feuilles, Saint-honorés, choux ou éclairs… Et en salé, les plats de ma maman (qui est cuisinière à domicile dans la région parisienne), notamment ses soupes et son poulet aux champignons à la crème ou encore ses émincés de dinde à la figue.
10. Plutôt barbecue ou raclette? Euh… Raclette.
11. Quel est le style de ta maison/ton appart (déco…)? Le style de ma maison (décorée par mes parents !), plutôt ancien, comme la maison elle-même !

  • Mes 11 questions :

1. Pourquoi as-tu créé ton blog ?
2. As-tu des frères et soeurs ?
3. Quel est ton meilleur souvenir d’enfance ?
4. Quel est ton restaurant préféré ?
5. As-tu déjà voyagé hors de la France ?
6. Quel était ton métier de rêve étant gamin ?
7. Plutôt thé ou café ?
8. Le film qui te fait pleurer à chaque fois que tu le regardes ?
9. Ton activité préférée en plein air ?
10. Quel est ton deuxième prénom ?
11. Plutôt ville ou campagne ?

  • Les 11 blogs que je souhaite taguer :

Goûte, j’ai testé un truc !
Fly and try
Bowls and spoons
Aux radins gourmands
Délices célestes
De la peau au noyau
Amandine cooking
Delices Cookies
Une poule dans ma cuisine
On dîne chez Nanou
Plus une miette dans l’assiette

-Deux minutes à perdre les amis ?-

Je vous fais 11 énormes bisous ! 

Cake à la confiture de figues et raisins secs + des nouvelles !

_DSC2575_DSC2571Bonjour les amis !

Eh non, malgré les apparences, je ne vous ai pas abandonnés. J’ai passé mon Abitur et mon Bac pendant que vous vous chargiez de m’allécher avec vos multiples recettes ;)

Pour le curieux, mes épreuves se sont relativement bien déroulées (il me reste encore ma LV2 et mon oral de littérature/civilisation allemande à passer, je ne suis pas tout à fait sortie d’affaire), j’attends les résultats avec impatience, en espérant être plutôt agréablement surprise que très déçue…

J’ai tout de même pâtissé un petit peu pendant ces périodes de révisions, notamment des cakes : quoi de plus rapide et réconfortant à réaliser que des cakes à partager avec toute la famille ? Je vous l’demande !

Ce cake donc, est extrêmement moelleux au centre avec une croûte épaisse et délicieuse. J’imagine que ce contraste est dû au fait que j’ai utilisé mon petit moule à cake préféré, celui en aluminium. Si vous préférez une cuisson plus homogène avec une croûte tendre et fine, préférez un moule en silicone.

Bref, je m’éparpille. Ce cake donc : un délice ! Ce fût un véritable coup de coeur. Les raisins secs sont comme des petites pépites fruitées, la confiture apporte sucre et moelleux. Vous vous demandez peut-être : pourquoi de la confiture figues ? Eh bien parce-qu’on en avait un pot dans le frigo que tout le monde boudait et qui commençait sérieusement à s’ennuyer.

D’autres questions ? Non ? Place à la recette alors !_DSC2562_DSC2579

Cake à la confiture de figues et raisins secs

Ingrédients (pour 1 cake moyen) :

  • 125g de beurre à température ambiante
  • 30-40g de sucre complet (à défaut, roux)
  • 2 oeufs
  • 220g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 80g de confiture de figues
  • 80g de compote de pommes non sucrée
  • 170g de raisins secs hachés (j’ai trouvé un clou dans mon sachet de raisins secs ! Quelle étrange surprise)
  • 125ml de lait

1) Préchauffez votre four à 200°C.
2) Dans un grand saladier, battez au fouet électrique ou manuel (avec un tout petit peu d’huile de coude) votre beurre mou avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange blanchi et mousseux. Incorporez les oeufs un à un en fouettant entre chaque ajout.
3) Incorporez la farine et la levure, puis la confiture, les raisins secs et le lait tiédi, en deux fois.
4) Garnissez votre moule de papier sulfurisé (ou beurrez-le), puis versez-y la pâte.
5) Enfournez pour 50 min environ, ou jusqu’à ce que le cake soit bien monté et doré._DSC2580

Dégustez tiède ou froid !

PS : Certaines photos sur mon blog semblent s’être évaporées… Je vais essayer de m’occuper de ça dans les prochains jours !

Lait d’avocat à la vanille – Battle Food n°20

IMG_3784IMG_3786Amis gourmands bonjour !

Ouf, juste à temps ! Et oui, juste à temps après ma longue journée au lycée en ces temps de révisions Abitur + Bac de vous poster la recette simplissime de ce lait d’avocat vanillé, étonnant au premier abord, très doux et goûteux.

J’adore sa couleur vert tendre, son odeur de lait frais et sa saveur d’amande fraîche et de vanille. Réalisé en quelques minutes seulement, ce lait deviendra un incontournable de vos brunch et goûters !

Lait d’avocat à la vanille

IMG_3793

Ingrédients (pour 4 personnes ) :

  • 1 avocat mûr à point
  • 50 g de sucre blanc en poudre (rendez-vous à la fin de l’article, je vous parle d’une découverte : le sukrin)
  • 1 litre de lait 1/2 écrémé, froid
  • 1 gousse de vanille
  1. Retirez la peau et le noyau de l’avocat.
  2. Déposez la chair dans un mixer (elle doit être tendre et avoir  une belle couleur)
  3. Fendez la gousse de vanille pour en prélever les petits grains.
  4. Ajoutez-les à la chair d’avocat.
  5. Ajoutez le lait et le sucre.
  6. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène et crémeux (30 secondes à une minute).
  7. Servez ou réservez au frais (pas plus de 24 heures).

La recette me vient de Marmiton , je n’ai rien modifié.

—– —– —— —– —– —– —– —– —– —– —– —– —– —— —– —– —– —– —– —– —– —– —– —– –
Il y a quelques temps, Nathalie de la marque Écoidées m’a aimablement proposé un partenariat : c’est dans ce cadre que j’ai testé un sucre qui m’était totalement inconnu : Sukrin. Ce sucre blanc à l’apparence du sucre raffiné de betterave est en réalité un édulcorant 100% naturel composé d’érythritol, un polyol se trouvant dans les végétaux (selon notre ami Wikipédia, l’érythritol est un polyol découvert en 1874 : c’est un édulcorant naturel que l’on trouve dans les fruits, les aliments fermentés ou la sauce soja).  Sukrin est adaptée pour les régimes pauvres en glucides et peut être utilisée par les diabétiques car elle a peu d’impacts sur le taux de glycémie ou d’insuline.
Mon avis : le Sukrin a un pouvoir sucrant à 70% comparé à celui issu de la betterave. Elle a un goût assez surprenant, plutôt frais, et j’aime l’utiliser en petite quantité (pas plus de 150g car cela a tendance à m’écoeurer… Mais c’est un avis subjectif et personnel, tout le mode ayant beaucoup aimé chez moi). Contrairement au sucre classique, Sukrin n’abime pas les dents et prévient les caries. En bref, un produit a découvrir et pourquoi pas à adopter !
IMG_3794Je participe à la Battle Food n°20 organisée par Anna et Olivia ! Tout comme ces 112 autres participants… !
Cannelle KaneelChloé DéliceFood and CookThe pink teaspoonLili’s KitchenStella CuisinePause NatureMelie’s cookingOnce Upon A CookChic, chic, choc…olatJujube en cuisineFramboises & bergamotePar faim d’arômesCuisine AddictLa galerie du régalDelices Cookie’sEpices & moiRadis roseBistro de JennaVG-ZoneNovice en cuisineDolly JessyDans mon nidTrognon de pommeDel’s cooking twistEncore une lichettePetits BéguinsBy acb 4 youClaire-Alice DéliceJ’ai toujours aimé le jaune moutardeCookereiMy Little CréaLoetitia cuisineCasseroles et ClaviersVoyages des PapillesMes instants de gourmandiseLa GodicheMarion’s BakeryEt Charlotte découvrit la CuisineCooking N’ CoChocoframboisesLes Fantaisies de MélanieMy French BakerySafran GourmandLemonRockLa vie lilloiseUn « Flo » de bonnes chosesThe Happy Cooking FriendsConfit BananeLes casserole de LiseFlagrant Déli’SLe couple chocolatJ’apporte le dessert !!Cyrielle GourmandiseLa médecine passe par la cuisineUne Paruline en cuisineAlamaliceMadeleines & Plumes d’autrucheChez AleLe renard et les raisinsUne papaye verteElo dans la farinePetits Plats pour un GeekCook N’TinemJe suis affaméeSweet Mood In ParisCook’N BlogLes CookinesMy healthy sweetnessLes Haricots Diaboliques – Aurélie’s cookingMarine is Cooking – Happy Food – Delicious RdvHandmade by Anna – Les Déréglées – A la table d’Aïda – Le miam de Ninou – Chut Je Pâtisse – Caprices Gourmands – All in the kitchen – Dans la cuisine de MisstinguettePops in hell  – Evin sur son nuage – Besly – Histoires de fruitEat me… nooow ! – Voyage Gourmand – Gourmande (ils) disent – Gribouillie – Les recettes de JulietteBonjour Darling – Ma petite cuisine au quotidienTortore – Babeth’s cuisineVanessa Pouzet – Une Fleur en cuisine – Bric & BracCarottes jaunes et tomates roses – Les gourmandises de Némo – Hibiscusblog – Pourquoi je grossis… – Succomber à la tentation… – Everyday Food by Fay  – Cuisine et Cigares – Créa Cuisine – Cook en coulisses – Two cooks and a few books – Amandine Cooking – Tizi Cooks – Cerise-et-abricotGourmandises entre filles -
Merci de me suivre et à tout bientôt !