Gâteaux et fondants·Glaces et sorbets·Je veux du chocolat !·Sans cuisson

Entremet d’anniversaire crousti-fondant : mousse givrée noisette et chocolat au lait, feuillantine pralinée et crumble aux amandes

… Un nom à rallonge pour un gâteau festif façon Lenôtre ! 

IMG_0114

IMG_0115

Amis gourmands, bonjour !

Aujourd’hui c’est la fête ! Tout d’abord puisque mon frère a eu 26 ans, mais aussi parce-que la Bataille Food, mise en place par Jenna du Bistrot de Jenna, a 2 ans.

Pour fêter cela, le thème du mois de juin est « un gâteau d’anniversaire pour la Bataille Food » (celui du mois dernier était « Bollyfood », choisi par Dorian). Je vous présente donc cette tuerie, élégante et à faire craquer toute la tablée. Ce « gâteau » (ou entremet) de fête est constitué d’une riche mousse de chocolat au lait à la noisette, posée sur un feuillantine de crêpe dentelles et pralinoise, accompagnée de son crumble aux amandes.

Tout un programme ! Pour ce qui est de la réalisation, elle peut paraître un peu ardue. Il y 4 réalisations différents à faire (un chantilly + crème anglaise à la vanille et au chocolat, une feuillantine, un crumble), mais puisque la base mousseuse doit reposer au moins 4 heures au congélateur, j’ai, la veille, réalisé la mousse et le crumble (que je garde dans un pot en verre), et, le jour même, réalisé la feuillante. Ce qui fait qu’en plus d’être bluffant et même si la recette semble fastidieuse, ce gâteau est finalement très pratique à faire pour recevoir, puisqu’il n’y a presque rien à faire le jour même, si ce n’est démouler la bête.

Le crousti-fondant chocolat noisette

Ingrédients (pour 8 personnes):

Pour la base mousseuse :

  • 25 cl de lait
  • 3 jaunes d’œufs
  • 10 g de sucre (vanillé maison pour moi)
  • 1 gousse de vanille
  • 300 g de chocolat au lait
  • 25 cl de crème fleurette (liquide et entière, 30%)
  • 1 cs de purée de noisette (en magasin bio) (facultatif)

Pour la feuillantine :

  • 125 g de gavottes
  • 200 g de pralinoise

Pour le crumble aux amandes :

  • 80 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 80 g de beurre mou (pas fondu !)
  • 60 g de poudre d’amandes (ou de noisettes !)
  1. Au préalable, mettez votre bol, vos fouets et votre crème fleurette au congélateur avant de la monter en chantilly quelques dizaines de minutes plus part.
  2. En attendant, préparez votre crème anglaise : Portez le lait et la gousse de vanille grattée à ébullition. Laissez infuser 10 min hors du feu. Retirer la gousse. (Ne jeter pas cette dernière, laisser-la sécher sur un petite assiette puis placez-la dans un bocal de sucre blanc ou roux. Queques semaines plus tard, vous obtenez un délicieux sucre vanillé maison ! Plus il y aura de gousses dans votre bocal, plus le sucre sera parfumé). Fouettez ensemble le sucre (vanillé ou non) et les jaunes d’œufs, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez la moitié du lait chaud en filet sur les jaunes en remuant. Cuisez sur feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe et nappe la spatule. Faites un trait sur la spatule avec votre doigt : s’il est net, la crème est prête ! Yum !
  3. Versez la crème anglaise chaude sur le chocolat au lait en morceaux, attendre deux minutes, puis mélangez. Si le chocolat n’est pas tout à fait fondu (ce qui était mon cas), placez le mélange pour quelques seconde au micro-ondes, mélangez.
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Fouettez la crème fleurette bien froide en chantilly, puis incorporez-la à la crème au chocolat refroidi avec un spatule, afin d’obtenir un mélange aérien.
  6. Coulez la mousse dans un moule en silicone (en forme de cake, rond…). Si vous n’en avez pas, chemisez votre moule de papier sulfurisé.
  7. Placez au congélateur pour au moins 4-5 heures, ou toute une nuit.
  8. Mettez tous les ingrédients pour le crumble dans un bol, mélangez avec les mais jusqu’à l’obtention de grosses miettes. Versez dans un grand moule chemisé de papier sulfurisé. Enfournez pour 15 à 20 min. Réservez.
  9. Quelques heures avant de dégusté cette tuerie, réalisez la feuillantine en versant la pralinoise fondu (bain-marie ou four à micro-ondes) sur les gavotes écrasées. Remuez pour bien les enrober de chocolat. Versez alors le croustillant sur la mousse prise, égalisez avec une cuillère, replacez au congélateur .
  10. Trente minutes avant de déguster votre dessert, démoulez la bête. Ajoutez le crumble aux amandes. Dégustez !

IMG_0117

IMG_0118

Faites-vous plaisir ! 

Clic ! Pour voir les splendides réalisations des autres participants !

> Pour laisser un commentaire, c’est la bulle juste en dessous à droite <

Advertisements

16 réflexions au sujet de « Entremet d’anniversaire crousti-fondant : mousse givrée noisette et chocolat au lait, feuillantine pralinée et crumble aux amandes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s