Le smoothie façon tarte aux pommes

IMG_1216

IMG_1218

Amis gourmands, bonjour !

C’est drôle comme certaines senteurs ou odeurs, selon notre culture, nous rappelle une période de l’année, un lieu… Cela s’appelle la mémoire olfactive, je n’apprends sûrement rien à personne 😉

D’après les scientifiques, la mémoire olfactive serait plus efficace et fonctionnelle que la mémoire auditive, ou encore celle du toucher.

On pense tous à la célèbre madeleine de Proust.

Mais revenons-en à nos moutons : pour la plupart des Allemands, la cannelle ne s’utilise sensiblement qu’au moment de Noël. Elle parfume agréablement les « butterkekse », les biscuits typiques de l’Avent. Les marchés de Noël embaument les épices, dont la cannelle. Et c’est ainsi que « la cannelle sent Noël ».

Et même si ce n’est pas encore Noël… Voici un délicieux smoothie façon tarte aux pommes, « the apple pie smoothie », celui qui nourrit et réconforte, presque qu’exactement comme une tarte aux pommes.

IMG_1219

« Apple cinnamon delight » (vegan et sans gluten)

Ingrédients (pour 1 grand verre) :

  • 3 belles pommes
  • 3 bananes
  • 5 dattes (dénoyautées)
  • 2 cc de cannelle
  • 1 cc de noix de muscade
  • 350 ml de lait végétal (soja, avoine, riz…)
  1. Coupez les pommes en cubes.
  2. Placez tous les ingrédients dans votre blender et mixez !

IMG_1214

 

 

Publicités

Cookies sans beurre aux flocons d’avoine, façon gâteau à la carottes

… Ou en anglais, parce-que ça sonne vraiment bien : healthy coconut carrot cake oatmeal cookies !

IMG_0450

Amis gourmands, bonjour ! 

Je vous propose aujourd’hui des biscuits qui sortent un peu de l’ordinaire, car en plus d’être relativement sains car sans beurre, ils allient carottes, noix de coco et épices.

C’est un peu la version « cookies » du gâteau à la carotte, avec des flocons d’avoine en plus.

IMG_0452

Cookies aux flocons d’avoine façon gâteau à la carottes (vegan)

Ingrédients (pour 10 cookies) :

  • 2 carottes moyennes, râpées
  • 1 banane bien mûre
  • 1 cs de lait végétal (à défaut 1cs d’eau)
  • 1 cs de sucre de canne (vergeoise pour moi)
  • 1 pincée de sel
  • 1 cs de graines de lin moulues (ou 1 cs de graines de chia moulues)
  • 140 g de flocons d’avoine
  • 1 cc de bicarbonate de soude
  • 1 cc de cannelle
  • 30 g de noix de coco en poudre
  • (optionnel) 6 abricots secs moelleux
  1. Mélangez 1 cs de graines de lin moulues à 3 cs d’eau, puis laissez reposer 10 min environ.
  2. Pendant ce temps, mixez finement 60g de flocons d’avoine afin d’obtenir un farine.
  3. Préchauffez votre four à 180°C.
  4. Dans votre saladier, mélangez tous les ingrédients secs : la farine d’avoine, les flocons d’avoine, le sucre, le sel, le bicarbonate, la cannelle et la noix de coco.
  5. Ajoutez la banane réduite en purée, les carottes râpées, 1 cs de lait végétal et les abricots secs en petits morceaux.
  6. Enfournez pour 15 à 20 min. En 15 min, les cookies seront moelleux, en 20 min, ils seront plus croustillants.

IMG_0454

De quoi apporter la bonne humeur au petit-déjeuner ! 😉

Gâteau du petit-déjeuner quinoa / banane (vegan & sans gluten)

IMG_0433

Amis gourmands, bonjour !

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne prends pas de petit-déjeuner. Je prends un petit ÉNORME-déjeuner ! Après une nuit de jeûne, mon corps a besoin de beaucoup d’énergie pour m’aider à démarrer la journée sans encombres.

Si le porridge est mon petit-déjeuner de championne, trouver une pâtisserie sur la table au réveil ne m’est pas désagréable, bien au contraire.

Ce gâteau très sain au quinoa et bananes est parfaitement adapté au petit-déjeuner. En plus d’être goûteux et peu sucré, il est naturellement riche en protéines et en fibres.

À bon entendeur !

IMG_0434

Carrés quinoa, banane et beurre de cacahuètes (vegan & sans gluten) 

Ingrédients :

  • 120 g de flocons d’avoines*
  • 200 g de quinoa
  • 1 cc de cannelle
  • 4 cs de sirop d’érable (ou d’agave)
  • 3 bananes bien mûres
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 cs de graines de lin moulues**
  • 3 cs de beurre de cacahuètes (ou tout autre beurre d’oléagineux)
  • 1 cs d’huile de coco
  • (optionnel) 50 g de pépites de chocolat noir, ou de fruits secs au choix
  1. Dans un saladier, mélangez les flocons, le quinoa (préalablement rincé mais pas cuit), la cannelle, la levure et le sel. Mélangez.
  2. Ajoutez ensuite les bananes écrasées, les graines de lin moulues, le beurre de cacahuètes, l’huile de coco et les pépites de chocolat ou les fruits secs si vous avez choisi de les incorporer.
  3. Laissez la pâte reposer 10 min à température ambiante. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°C.
  4. Enfournez pour 25 min, puis laissez reposer 20 min au sortir du four.

L’inspiration vient d’ailleurs ! Filez découvrir les belles recettes de The Healthy Maven 🙂 

* Les flocons d’avoine : Il semblerait qu’ils ne soient pas tout à fait dénués de gluten. Si vous réalisez cette recette pour un intolérant, utilisez plutôt des flocons de sarrasin ou de quinoa (trouvables en magasins bio).

** Les graines de lin moulues : possèdent un propriété mucilagineuse qui permet à la pâte de s’amalgamer et ce, sans la présence d’œufs. Vous pouvez les remplacer par des graines de chia moulues, dans les mêmes quantités.

IMG_0436

Oseras-tu le quinoa dans un gâteau ? 😉

Cheesecake cru mangue, coco et curcuma (vegan & sans gluten)

IMG_0430

Amis gourmands, bonjour !

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais depuis que j’ai goûté la pâtisserie crue, j’ai eu comme une révélation. Comme je m’intéresse à la cuisine depuis mes 12 ans environ, la cuisine crue, je connais. Enfin, j’en avais déjà entendu parlé.

Mais cela restait pour moi une cuisine laborieuse, chère et surtout relativement inintéressante.

Mais c’est là qu’était mon erreur.

IMG_0427

Chère, je ne vais pas vous mentir, elle l’est : en pâtisserie crue, on utilise beaucoup de noix, de sucrants originaux, parfois des fruits exotiques, comme c’est le cas ici. Laborieuse, c’est tout ou rien : soit la recette ne demande que de concasser, de mixer, d’assembler, et la recette est alors très accessible (c’est le cas ici). Soit elle demande de déshydrater les ingrédients pendant de longues heures à faible températures, ce qui, nécessairement, demande un peu plus d’organisation qu’à l’habitude. Inintéressante ? Jamais. La cuisine crue, et j’ai mis un peu de temps à le comprendre, est une nouvelle porte qui ouvre sur un monde culinaire tout à fait nouveau. C’est une façon différente de cuisiner, qui fait beaucoup de bien au corps, et à l’esprit -c’est un tel régal. Une cuisine originale, nutritive, respectueuse de l’environnement.

C’est donc avec une certaine excitation que je vous propose aujourd’hui ces petits (no) cheesecakes, composés d’une bases aux oléagineux et aux fruits secs, surmontée d’une crème mangue, noix de coco et curcuma. Un pur délice.

IMG_0426

Cheesecake mangue, coco et curcuma

Ingrédients :

Pour le fond « biscuité » :

  • 140g de graines de tournesol
  • 160 g d’amandes
  • 20 abricots secs
  • 1 cs d’huile de coco
  • 1 cc de cannelle
  • 1 pincée de sel

Pour la crème :

  • 200 de beurre de noix de coco*
  • 2 cs d’huile de coco
  • 1 grosse mangue mûre à point (200 à 300g de chair)
  • (optionnel) 2 cs de sirop d’érable
  • 2 cc de curcuma frais /ou/ 1 cc de curcuma en poudre
  • 1 cc de gingembre râpé
  • 1 citron vert
  • ½ cc de cannelle
  1. Pour la base : Dans le bol de votre mixeur, versez tous les ingrédients, et mixez jusqu’à ce que l’appareil d’amalgame. Si vos abricots ne sont pas moelleux, laissez-les tremper le plus longtemps possible dans un bol de thé.
  2. Chemisez vos moules à muffins de papier film, un à un. Mouillez vos doigts puis prélevez une quantité suffisante de pâte, avant de l’étalez au fond de chaque moule. Réservez.
  3. Pour la crème : Faites fondre à feu moyen votre beurre de coco, il doit être complètement liquide. Réservez.
  4. Dans votre blender ou mixeur, placez votre mangue épluchée en cubes, votre beurre de coco fondu, le sirop d’érable, les épices et le jus du citron. Mixez jusqu’à obtenir un crème onctueuse.
  5. Versez votre appareil sur vos fonds de tarte. Placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir (je vous conseille de les sortir 10 min avant dégustation)

L’inspiration vient d’ailleurs ! J’ai découvert le superbe blog Nirvana Cakery pour lequel j’ai eu un réel coup de coeur : c’est Hana qui est à l’origine de cette délicieuse recette

* Le beurre de noix de coco, c’est quoi ?

Différent de l’huile de coco, le beurre de coco contient toute la chair de la la noix de coco. S’il est difficilement trouvable et coûteux, le fabriquer à la maison est très simple et peu coûteux : il suffit de mixer de la noix de coco en poudre jusqu’à l’obtention d’un « beurre ». Mely vous explique tout dans cet article.

IMG_0428

La pâtisserie crue, tu connais ? Échangeons en commentaires

Ginger cookies cranberry et noix

… Moelleux de par leur texture, croquants grâce aux noix ! 

IMG_0027

Amis gourmands bonjour, 

Mes amis américains m’ont récemment offert un superbe livre de cuisine vegan, que je me suis bien entendu empressée de dévorer des yeux.

Vegan holiday kitchen

Et puis mon regard s’est posé sur cette recette de Ginger cookies, généreusement parfumés aux épices, et auxquels j’ai ajouté ma touche personnelle : des cranberries et des noix concassées ! Eh bien le résultat fut délicieux, proche d’un pain d’épices en cookies. Tout moelleux, ces biscuits ont fait notre bonheur gustatif 😉

La recette est simplissime !

IMG_0026

Ginger cookies végétaliens 

Ingrédients (environ 15 biscuits) :

  • 240 g de farine
  • 1 cc de levure chimique ou de bicarbonate de soude
  • ½ cc de sel
  • 2 cc de gingembre en poudre
  • 1 cc de cannelle
  • ½ cc de quatre épices
  • 160 ml de compote de pommes (ma compote était très sucrée, c’est pourquoi je n’ai pas rajouté de sucre par ailleurs dans la recette – si la votre est sans sucre, ajoutez alors du sucre roux à votre convenance)
  • 2 cs d’huile neutre
  • 2 cs de mélasse
  • 50 g de cranberries (ou raisins secs)
  • 50 de noix concassées
  1. Dans un saladier, placez tous les ingrédients secs : farine, levure, sel, épices, et mélangez.
  2. Creusez un puits au centre, versez-y la compote, l’huile et la mélasse. Mélangez afin d’obtenir une belle pâte à biscuits.
  3. Ajoutez les noix et les cranberries.
  4. À l’aide de deux cuillère à soupe, formez des boules de pâte de taille égale (environ 15), puis aplatissez-les légèrement afin de leur donner la forme souhaitée.
  5. Enfournez pour 12 min. Au sortir du four, placez-les sur une grille et laissez-les complètement refroidir.

IMG_0019

Thanks to my american friends for this recipe ❤

Rien que d’y penser, j’ai déjà envie d’en refaire… 

Far aux prunes rouges & cannelle

… au lait d’avoine !

IMG_4772

IMG_4770

Amis gourmands, bonjour !

Les prunes sont le petit plaisir fruité de la fin de l’été. Mûres à point, elles sont sucrées à souhait, cuites, elles gagnent en acidité.

Je l’ai ai cuisinées simplement, dans un far, avec une touche de cannelle et du lait d’avoine. La far est très onctueux tout en ayant une belle tenue, et a été dévoré en un clin d’oeil ! C’est un signe…

Far aux prunes rouges & cannelle

Ingrédients :

  • 3 cs de sucre complet (muscovado clair pour moi, trouvable en magasins bio)
  • 100 g de farine
  • 2 cc de cannelle (plus ou moins selon vos goûts)
  • 1 pincée de sel
  • 3 œufs
  • 50 cl de lait (d’avoine ici, mais vous pouvez substituer par le lait que vous souhaitez)
  • 400 g de prunes rouges (ou quetsches)
  • 30 g de beurre + 2 cs de sucre
  1. Dans un saladier, placez la farine, 3 cs de sucre, le sel et mélangez.
  2. Formez un puits puis versez-y les œufs battus en omelette. Mélangez.
  3. Faites chauffer le lait, puis incorporez-le petit à petit à l’appareil, en mélangeant constamment (cela évite la formation de grumeaux).
  4. Préchauffez votre four à 220°C.
  5. Beurrez votre moule généreusement, puis saupoudrez-le de sucre. Placez-y vos prunes dénoyautées et coupées en deux, versez dessus l’appareil puis enfournez pour 40 min environ (en surveillant).
  6. Au sortir du four, laissez tiédir votre far une vingtaine de minutes, puis servez avec une boule de glace à la vanille pour encore plus de gourmandise !

IMG_4767

Pour laisser un commentaire (ça me fait toujours très plaisir !), cliquez sur la petite bulle juste en dessous à droite 😛

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

… ou dans sa version originale : Pumpernickelkuchen !

IMG_0277

Amis gourmands, bonjour !

Voici un gâteau qui ne vient pas de nos contrées, mais bien de l’autre côté du Rhin.

Je vous raconte l’histoire depuis le début : J’ai eu la chance de partir en Allemagne cet été, près de Leipzig, dans un famille d’accueil, pour perfectionner mon apprentissage de la langue allemande. Les grands-parents de la famille entretiennent un joli jardin qui donne des légumes et des fruits à profusion. Ils avaient un mirabellier dont ils ne comptaient pas cueillir les fruits. Ne pas cueillir ces splendides fruits ?! C’était sans compter sur ma volonté de profiter de ces pépites dorées ! Sitôt cueillies, sitôt cuisinées : un petit tour dans un bain chaud de beurre et de sucre (je n’aimerais pas être à leur place !), puis intégrée dans la pâte à gâteau qui elle-même contient des miettes de pumpernickel.

Non, « pumpernickel » n’est pas le bruit que les Allemands font en éternuant, mais bien un pain noir fort en graines et en goût typiquement allemand. Et il est très facilement trouvable en France, au rayon bio de votre supermarché (c’est Bjorg qui le commercialise sous le nom de « Pain complet au müesli bio »).

Un gâteau délicieux, riche en fruit et délicieusement fondant ! Une merveilleuse découverte pour tous ceux qui l’ont goûté. Ce serait vraiment dommage de passer à côté… 😛

IMG_0276

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

Ingrédients :
• 500 g de mirabelles
• 200 g de pain noir allemand (environ 4 tranches)
• 4 œufs
• 100 g de sucre (complet, à défaut roux) + 50 g de sucre (blanc)
• 200 ml d’huile neutre (tournesol par exemple)
• 1 cs rase de cannelle (j’adore ça et je n’ai pas trouvé cela trop fort, mais pour ce qui et des épices, retenez une chose : modulez à votre envie !)
• 200 ml de jus de pomme
• le zeste râpé d’un citron bio
• 300 g de farine
• un sachet de levure chimique
• 50 g d’amandes effilées
• 50 g de beurre salé
1. Pour les mirabelles : lavez-les, coupez-les en deux en les dénoyautant. Dans une poêle, mettez le beurre et le sucre à cuire quelques minutes. Lorsque le sucre est bien dissous, ajoutez les mirabelles et laissez-les caraméliser une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement. Réservez.
2. Préchauffez votre four à 200° (180°C si c’est un four à chaleur tournante, mais pour cette recette je ne vous conseille pas cette dernière).
3. Dans un grand saladier, fouettez les œufs avec le sucre à la main pendant quelques minutes. Ajoutez l’huile, le jus de pommes, le pain réduit en miettes, mélangez.
4. Ajoutez la cannelle, le zeste, la farine mélangée à la levure, mélangez à la cuillère.
5. Placez la moitié de la pâte dans votre moule tapissé de papier sulfurisé (ou beurré), enfournez pour 15 min.
6. Puis, déposez les mirabelles et leur jus sur la première partie de la pâte (cuite), versez par dessus le reste de la pâte (crue), saupoudrez avec les amandes effilées et enfournez de nouveau pour 25-30 min.

IMG_0275

Les miettes de pain sont comme des pépites de muesli moelleux, extra !

Pour laisser un commentaire, cliquez sur la petite bulle juste en dessous à droite ! 😛

Banana bread cannelle et miel pour le concours des huiles d’olives du Midi de la France

IMG_3931IMG_3935Amis gourmands, bonjour !

J’adore le banana bread : son moelleux, son délicieux goût de banane, sa croûte croustillante et la multitude de possibilité dans le choix des ingrédients. Il y a les amateurs de banana breads aux noix, ceux qui le préfèrent parfumé à la noix de coco, au citron vert ou encore aux épices et au miel (comme ici hohoho).

J’ai eu la chance d’établir il y a quelques jours un partenariat avec le site Huiles et Olives qui propose des huiles d’olives de grande qualité, majoritairement françaises, d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) ou Protégée (AOP) et provenant de petits producteurs respectueux de l’Homme et de l’environnement. Rien que ça !

J’ai découvert par la même occasion qu’ils organisaient un concours avec, à la clé, de nombreux lots forts sympathiques (des robots culinaires cuiseurs et pâtissiers, une tablette, des cours de cuisine…) : je profite donc des huiles d’olives reçues il y a quelques jours pour participer à ce jeu et vous en faire part.

photo 2

Vous l’aurez compris par vous mêmes, ce banana bread (ou cake à la banane pour ceux qui y tiennent) n’est pas réalisé avec du beurre mais bien avec de l’huile d’olive, qui a l’avantage d’être végétale et qui apporte un goût fruité des plus agréable au cake. Si je devais décrire ce charmant dessert en trois mots : savoureux – moelleux – « lancez-vous parce-que vous ne serez pas déçus croyez-moi ».

Banana bread cannelle, miel et huile d’olive

Ingrédients :

  • 170g farine blanche + 170g  farine semi-complète
  • 1 cs de cannelle
  • 2 cc de levure chimique
  • 1/2 cc de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 120g de sucre complet (muscovado foncé)
  • 250ml d’huile d’olive (j’ai utilisé de l’huile d’olive vierge extra de Nice, voir photo ci-dessus)
  • 3 oeufs légèrement battus
  • 1 cc d’extrait de vanille liquide
  • 500 g de bananes très mûres réduites grossièrement en purée à la fourchette
  • 1 grande banana, coupée dans le sens de la longueur
  • 3 cs de miel liquide

1. Préchauffez votre four à 180°C.
2. Beurrez votre moule à cake ou bien chemisez-le de papier sulfurisé.
3. Dans un grand saladier, placez les deux farines, les levures, la cannelle (ou un mélange d’épices type 4 ou 5 épices si vous préférez), le sucre et le sel. Mélangez les poudres au fouet manuel.
4. Formez un puits au milieu de votre saladier, placez-y les oeufs légèrement battus, l’huile d’olive et la vanille liquide. Mélangez brièvement puis ajoutez les bananes écrasées.
5. Placez votre pâte dans le moule à cake choisi, lissez la surface avec une cuillère (ou une spatule) puis disposez délicatement les tranches de bananes dans le sens de la longueur. Versez le miel sur la surface du cake (cela donnera une très belle apparence à ce dernier et lui permettra de caraméliser). Si vous souhaitez en faire des muffins, beurrez vos moules à muffins puis placez sur la pâte des rondelles de banane. Arrosez de miel, enfournez pour 1/2 heure.
6. Laissez cuire 1 heure 15 puis sortez le cake du four afin de la laissez refroidir sur une grille pendant 20 minutes. Démoulez le cake, dégustez-le encore tiède ou complètement froid !

IMG_3937

Sablé géant fourré aux dattes et bananes – O.C.N.I

IMG_3472Bonjour les gourmands !

Je dois vous avouer quelque chose : en choisissant de réaliser la recette du gâteau burundais fourré aux bananes et aux dattes du blog 196 Flavors, je ne m’attendais pas à sortir du four un sablé géant.

Je n’ai rien à lui reprocher à ce sablé, il est parfaitement friable, avec un cœur fruité aux dattes et bananes, il se déguste très bien avec un thé ou un café, est même légèrement addictif.

Ce n’est juste pas un gâteau moelleux, comme celui de Joanne.

J’ai donc créé involontairement un Objet Culinaire Non Identifié : un O.C.N.I !

Vous aimez les surprises ? Préparez ce sablé à partager, peut-être que vous, vous réaliserez un gâteau moelleux ! Qui sait ? 😉

Sablé géant fourré aux dattes et bananes

IMG_3481

Ingrédients :

  • 230 g de beurre + 25 g de beurre fondu
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • 500 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 à 5 bananes
  • 250 g de dattes
  • 1 cs de sucre en poudre
  • 1 cs de cannelle

1)   Battez le beurre pommade avec le sucre, puis ajoutez les oeufs un par un en, en battant bien après chaque ajout. Ajoutez alors la farine, le sel et la levure chimique, mélangez bien.

2)   Chemisez un moule de papier sulfurisé.

3)   Répartissez la moitié de la pâte dans le fond du moule, égalisez la surface du bout des doigts.

4)  Préchauffez votre four à 180°C.

5)   Ajoutez alors les bananes coupées en rondelles.

6)   Dénoyautez les dattes, émincez-les grossièrement et ajoutez-les au dessus des bananes.

7)   Recouvrez l’ensemble avec la moitié de pâte restante.

8)   Enfournez pour environ 30 minutes (jusqu’à obtenir une couleur brun doré).

9)   Dès la sortie du four, badigeonnez le dessus du gâteau au pinceau avec les 25 g de beurre fondu mélangé au sucre et à la cannelle.IMG_3487IMG_3489

 Dégustez tiède ou froid avec un peu de crème chantilly 😉

Les Ti’Biscuits débarquent – Biscuits pain d’épices gingembre et mélasse

IMG_3191

Bonjour et bonne année !

Tout d’abord, tous mes veux de bonheur, santé et réussite pour cette année toute neuve qu’est 2014 ! Je vous souhaite à tous beaucoup de joie, de bonnes surprises et de gourmandises à venir, mais aussi du courage et de la volonté pour affronter les choses de la vie.

Me voilà de retour avec une délicieuse recette de biscuits façon pain d’épices au gingembre et à la mélasse, le tout en forme de petits-bonhommes s’il vous plaît ! 😉
Bon, je vous rassure, toute les formes sont possibles.
Mais je vous entends déjà : La mélasse, qu’est-ce qui se cache derrière un nom aussi peu ragoûtant ??
Hé bien la mélasse chers lecteurs, c’est ce sirop très épais et foncé qu’il reste après le raffinage du sucre de betterave ou de canne. Ce liquide sirupeux noir est riche en vitamine B et en minéraux (potassium, calcium, fer…), ce qui n’est pas le cas du sucre cristallisé qu’on utilise communément. Il est aussi moins calorique que le saccharose, 280 kcal/100g contre 375. La mélasse de canne a un goût très fort que je tenterai de décrire comme réglissé-épicé, à la petite cuillère vous pouvez toujours tenter mais vous risquez de faire la grimace, par contre incorporée dans un gâteau type pain d’épices ou des biscuits du même genre, elle y apporte un goût particulier fort agréable et du moelleux.

Un événement historique ma foi assez étonnant : en 1919 à Boston, 21 personnes ont été tuées par la rupture d’un réservoir industriel de mélasse qui laissa s’échapper le précieux liquide sirupeux… Se forma alors une vague mesurant entre 2,5 et 4,5 mètres de haut (!), qui s’est écoulée vers le bas de la rue à 56 km/h (!!).
Malheureusement cet événement ne s’est pas déroulé dans le monde merveilleux de Charlie et la chocolaterie, alors méfiez-vous des vagues géantes de mélasse !

Même si pour l’instant, la mélasse reste bien à sa place dans cette recettes de biscuits pain d’épices que j’ai trouvée sur le très beau blog qu’est Objectif zéro miettes !, blog que j’apprécie tout particulièrement pour les belles réalisations sucrées, toujours gourmandes et souvent d’inspiration germanique que la très sympathique Nadia nous livre.

Une dernière remarque : pour cette recette, veillez à ce que votre mélasse soit bien lisse et brillante. Je m’explique : j’ai réalisé cette recette une première fois avec un pot de mélasse bio en provenance d’Allemagne, tout s’est déroulé nickel ; en revanche, mon frère a réalisé cette même recette avec un pot de mélasse bio (pot en plastique au passage, bien évidemment préférable pour l’environnement comparé au pot en verre…!…) de chez Naturalia, eh bien cette fameuse mélasse était granuleuse, non brillante et avait de surcroît une odeur relativement désagréable, bref moi qui pensais qu’en achetant du bio j’allais forcément avoir de la qualité, j’ai été fort déçue. Résultat, une pâte granuleuse et qui ne voulait pas s’amalgamer.
Conclusion : la mélasse de Naturalia est à proscrire, si vous n’en trouvez pas en magasin vous pouvez toujours vous en procurer ici, ou encore la remplacer dans cette recette par du golden sirup ou du sirop d’érable.

Après cette trèèèèès longue introduction, vous avez bien mérité la recette ! 🙂

IMG_3195

Biscuits pain d’épices gingembre et mélasse

Ingrédients :

  • 125 g de beurre doux ramolli
  • 40 g de sucre cassonade (muscavado pour moi)
  • 1 jaune d’œuf
  • 375 g de farine ordinaire
  • 1 cc de bicarbonate de soude
  • 3 cc de gingembre moulu
  • 175 g de mélasse de canne (ou de « golden sirup », ou encore de sirop d’érable)

Glaçage royal :

  • 1/2 blanc d’œuf
  • 120 g de sucre glace
  • 2 gouttes de jus de citron (facultatif)

 

1)   Préchauffez votre four à 180°C. Chemisez vos plaques de cuisson de papier sulfurisé.

2)   Battez le beurre, la cassonade et le jaune d’œuf dans un grand saladier avec un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

3)   Incorporez ensuite les ingrédients secs, tamisés, et la mélasse, en deux fois. Troquez les fouets pour une spatule.

4)   Pétrissez doucement la pâte sur un plan de travail fariné (direct’ dans le saladier pour moi) jusqu’à ce qu’elle soit lisse (environ 3-4 min).

5)   Divisez le pâton en deux. Abaissez chaque pâton à 5 mm d’épaisseur entre deux feuilles de papier cuisson. Découpez à l’aide d’un emporte-pièce les bonhommes ou les formes choisies.

6)   Disposez-les sur les plaques, et enfournez pour 10 à 12 minutes (surveillez le temps de cuisson, quand les biscuits sont trop cuits ils perdent de leur moelleux et deviennent plus secs). Les biscuits sont encore un petit peu mous lors de la sortie du four. Laissez refroidir sur une grille à gâteaux.

7)   Pendant ce temps, préparez le glaçage royal : Mélangez à l’aide d’un petit fouet ou d’une petite cuillère tous les ingrédients. A l’aide d’un cornet en papier, ou d’une poche à douille, ou encore, version système D, d’un sachet congélation percé dans un coin, décorez les biscuits. Faites-vous plaisir, c’est vous l’artiste !

8)   Laissez sécher à température ambiante puis rangez-les dans une boite métallique !

Ti'Biscuit hawaïenne ! ;)
Ti’Biscuit hawaïenne ! 😉