Steaks de pois-chiches au radis noir et épices (vegan & sans gluten)

img_2856

Ami-e-s gourmand-e-s, bonjour !

On trouve maintenant énormément de steaks végétariens et végétaliens en magasins, même en grandes et moyennes surfaces. Il y en a une grande variété, pour environ 2,5€ les deux steaks. Bref, une solution pratique et rapide.

Mais je dois vous avouer que je n’en achète jamais 🙂 J’adore réaliser mes propres steaks végétaux, je les trouve bien meilleurs, moins coûteux, plus sains et surtout rapides à préparer. Je les cuisine en quantité, je les cuis (à la poêle ou au four) puis j’en congèle certains pour les ressortir les jours où je suis pressée.

Je vous présente aujourd’hui ma recette de steaks de pois-chiches, avec des épices à Colombo, du thym, du radis noir et d’autre bonnes choses.

img_2860

img_2864

Steaks de pois-chiches au radis noir et épices (vegan & sans gluten)

Ingrédients (pour 8 steaks) :

  • 530 g de pois-chiches cuites, égouttés
  • ¾ d’un radis noir
  • 2 cc d’épices à Colombo
  • le jus d’1 citron
  • 1 cc de gingembre frais râpé (à défaut, du gingembre en poudre)
  • 1 cs de thym séché
  • 1 cs de moutarde
  • 2 gousses d’ail, émincées
  • 2 cs de sauce soja (ou de tamari)
  1. Dans un bol, placez les pois-chiches, écrasez-les à la fourchette.
  2. Épluchez et râpez le radis noir.
  3. Ajoutez aux pois-chiches tous les autres ingrédients, mélangez.
  4. Formez des steaks à la mains, faites cuire à la poêle ou au four. Je préfère la version au four, mais c’est plus long : disposez vos steaks sur du papier sulfurisé. Faites cuire 20 min à 180C. Retournez les steaks. Faire cuire 10 min supplémentaires. Pour la version à la poêle : faites-les cuire environ 5 min de chaque côté à feu moyen.
  5. Servez avec une belle salade, dans des pains à burger… Régalez-vous !

img_2849

Publicités

Steaks de pois-chiche, citron et tahini (vegan & sans gluten)

IMG_0446

IMG_0448

Amis gourmands, bonjour ! 

S’il y a bien un met que j’apprécie tout particulièrement, c’est les burgers végétaliens. Quiconque n’en a jamais entendu parlé se demandera sûrement à cet instant précis ce qui ne tourne pas rond dans ma tête : « Un hamburger, sans viande, sans fromage, sans mayo ?? ».

Certes, certes. Mais je rétorquerai qu’il faut cesser de se focaliser sur ce qui ne constitue pas le burger vg, mais plutôt sur de quoi il est fait… Et en l’occurence, les steaks que je vous propose aujourd’hui sont constitués de pois chiches, de courgette et de tahini, cette purée de sésame très riche en calcium végétal. Un véritable délice !

Steaks de pois-chiche, citron et tahini (vegan & sans gluten)

Ingrédients :

  • 350 g de pois-chiches cuits et égouttés
  • 1 oignon rouge
  • 1 courgette (env. 200 g)
  • 3 cs de jus de citron
  • 1 cc de zeste de citron bio
  • 3 cs de tahini (purée de sésame)
  • 100 g de flocons d’avoine
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 cs de moutarde de dijon
  • 1 cc de sel (optionnel)
  • 1 gousse d’ail
  1. Dans un saladier, écrasez les pois-chiches à la fourchette, jusqu’à l’obtention d’une texture de purée grossière. Ajoutez alors l’oignon et l’ail émincés, la courgette râpée, le jus et le zeste du citron, le tahini, l’huile d’olive, la moutarde et le sel. Mélangez. Ajoutez les flocons d’avoine, mélangez.
  2. Préchauffez votre four à 180°C. Formez des steaks avec vos mains mouillées, placez-les sur une plaque puis enfournez-les pour 25 min environ. Vous pouvez aussi les cuire à la poêle : faites-les revenir dans un peu d’huile 5 à 6 min de chaque côté, en attendant bien que la première face soit totalement sèche avant de retourner délicatement.

L’inspiration vient d’ailleurs ! C’est Running on real food qui nous a régalé-e-s 🙂

IMG_0450

IMG_0452

Smoothie mangue banane citron

IMG_1166

Amis gourmands, bonjour ! 

Je ne m’arrête plus de faire des smoothies, j’adore ça. Cette version ensoleillée n’a rien d’extra-ordinaire de par ses ingrédients, mais est pourtant délicieuse. Fraîche, douce et très crémeuse.

Je vous invite à tester et à m’en dire des nouvelles 🙂

Smoothie mangue banane citron (végan & sans gluten)

Ingrédients (pour 1 personne) :

  • 1 mangue mûre à point
  • 1 banane
  • 1 citron
  • 250 ml de lait d’avoine (ou tout autre lait végétal)
  1. Placez tous les ingrédients dans le blender : mangue épluchée, citron sans la peau (le fruit entier), banane épluchée et lait végétal. Mixez et régalez-vous !

IMG_1164

Smoothie myrtilles, coco et gingembre

IMG_1106

Amis gourmands, bonjour ! 

Je crois que mon petit-déjeuner rêvé est un smoothie : qu’il soit vert (on peut y intégrer des légumes !), rose, jaune, blanc ou violet, je les aime tous, et la sensation qu’ils procurent au réveil vaut tout l’or du monde.

Être rassasié sans se sentir lourd, déguster un délicieux breuvage à la fois sain et gourmand, mettre de la couleur sur la table du petit-déjeuner (ou du goûter, ou du déjeuner, ou…) : les smoothies ne manquent pas de créativité.

IMG_1108

Smoothie « Blueberry Bliss » de Rebecca Leffler (vegan & sans gluten)

Ingrédients :

  • 200 ml d’eau de coco (à défaut, de l’eau tout court)
  • 200 ml de lait de coco
  • 1 banane
  • 100 g de myrtilles (fraîches ou décongelées)
  • le jus d’1 citron vert
  • 2 cs de noix (au choix, ici j’y ai mis des noix de pécan)
  • 2 cs de noix de coco en poudre
  • 1 cc de gingembre frais
  1. Mettez tous les ingrédients dans un blender, en commençant par les liquides. Dégustez.

IMG_1110

Pâte à tartiner de betterave au sarrasin et aux noix

… Une pâte à tartiner version salée et vegan, totalement addictive…

IMG_0182

Amis gourmands, bonjour !

Lorsque le thème du Foodista Challenge fut annoncé par Nietzsche, paillettes et sac à main, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis inscrite. Le thème ? « C’est tout cru ! ».

Je connaissais la cuisine crue (« raw food » comme disent nos amis les anglophones), mais je ne m’y étais jamais réellement intéressée. Jusqu’à ce que je rencontre Loly de Lolypop Kitchen ! Loly est passionnée de cuisine végétale et crue/fermentée/vivante depuis de nombreuses années, et nous avons fait appel à ses services pour mon repas d’anniversaire (eh oui, j’ai eu 20 ans). Et nous avons été époustouflés par sa cuisine… Nous avons découvert pleins de nouvelles saveurs, présentations et ingrédients. En bref, ce dîner m’a rendue très curieuse vis-à-vis de la cuisine crue et végétale.

C’était décidé, j’allais m’y mettre moi aussi. Au moins de temps en temps – il faut savoir que la cuisine crue, s’y elle est élaborée, est assez coûteuse : noix en tous genres, poudres de « super-aliments » souvent venues d’ailleurs, purées d’oléagineux… Une cuisine de fête en somme.

Je vous propose donc aujourd’hui une recette de pâté/tartinade/pâte à tartiner (c’est vous qui choisissez haha) toute rose à base de sarrasin, noix et betterave. Autant vous le dire tout de suite : c’est une tuerie ! Totalement addictive, nous l’avons dégustée sur des toasts, comme sauce pour crudités, pour accompagner des steaks vg…

Mais avant de vous présenter la recette, un petit rappel sur ce challenge 🙂

Foodista challenge

Connaissez-vous le foodista challenge ? 

Il s’agit d’un défi culinaire mensuel, qui regroupe blogueurs et non blogueurs autour d’un thème commun : cupcakes, goûter d’automne, saveurs d’Asie, Tea time, tartes aux fruits… Et j’en passe, et des meilleurs. Initié par la talentueuse Stéphanie du blog Cuisine moi un mouton, cette rencontre autour d’une recette a lieu chaque mois sous l’organisation des parrains et marraines. A chaque fin de défi, l’organisateur élit son successeur en choisissant la recette qui lui plaît le plus. Et l’aventure continue !

Y a-t-il des instruction pour le thème ?

Le thème doit être construit à partir de deux éléments dans cette liste de règles :

  • Un ingrédient imposé : Différents pour ceux qui préfèrent cuisiner sucré ou salé
  • Une couleur : Elle devra se retrouver dans la recette
  • Une lettre : Un des ingrédients de la recette devra débuter par cette lettre
  • Un pays : Les recettes devront s’en inspirer
  • Un accessoire : Il prendra la pose sur les photos de votre recette

Des règles ? 

Quelques règles sont à suivre pour participer :

  • Inclure la liste de tous les participants
  • Expliquer brièvement ce qu’est le foodista challenge
  • Citer le thème de l’édition et l’organisatrice
  • Intégrer le logo officiel du foodista challenge
  • Citer sa créatrice, Stéphanie, créatrice de  « Cuisine moi un mouton »

 

IMG_0181

Pâté de betterave au sarrasin et aux noix (vegan)

Pour 1 bocal :

  • 80 g de sarrasin décortiqué (en magasins bio)
  • 40 g de graines de courge
  • 40 g de cerneaux de noix
  • 100 g de betterave crue et râpée (ou cuite)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cc de miso pur soja (en magasins bio, ou en épicerie asiatique)
  • 3 cs de jus de citron
  • 1 cc de moutarde
  1. Faire tremper le sarrasin pendant toute une nuit. Egoutter et bien rincer pour enlever tout le mucilage. Laisser égoutter quelques minutes, puis transférer dans le bol d’un mixeur.
  2. Ajouter les graines de courge, les noix, la betterave coupée en morceaux, l’ail pelé et dégermé, le miso, le jus de citron, la moutarde. Mixer le tout pour obtenir la consistance désirée, plus ou moins lisse.
  3. Conserver au réfrigérateur jusqu’à 48 heures dans un pot fermé et utiliser en tartines, sandwichs et accompagnement de galettes ou de crudités.

L’inspiration vient d’ailleurs ! J’ai déniché cette recette sur le site de Satoriz, et j’ai cru (hoho) comprendre que ces recettes étaient des créations de Cléa 🙂

IMG_0185

Quant à l’objet présent sur mes photos, j’ai choisi cette petite fleur rose vivace (des géranium macrorrhizum pour être précise). Nous avons un parterre de ces fleurs à l’entrée de notre jardin, et depuis mes 4 ans, chaque année, ce parterre qui fleurit est à mes yeux le symbole du printemps qui s’installe ! ❤

 

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

… ou dans sa version originale : Pumpernickelkuchen !

IMG_0277

Amis gourmands, bonjour !

Voici un gâteau qui ne vient pas de nos contrées, mais bien de l’autre côté du Rhin.

Je vous raconte l’histoire depuis le début : J’ai eu la chance de partir en Allemagne cet été, près de Leipzig, dans un famille d’accueil, pour perfectionner mon apprentissage de la langue allemande. Les grands-parents de la famille entretiennent un joli jardin qui donne des légumes et des fruits à profusion. Ils avaient un mirabellier dont ils ne comptaient pas cueillir les fruits. Ne pas cueillir ces splendides fruits ?! C’était sans compter sur ma volonté de profiter de ces pépites dorées ! Sitôt cueillies, sitôt cuisinées : un petit tour dans un bain chaud de beurre et de sucre (je n’aimerais pas être à leur place !), puis intégrée dans la pâte à gâteau qui elle-même contient des miettes de pumpernickel.

Non, « pumpernickel » n’est pas le bruit que les Allemands font en éternuant, mais bien un pain noir fort en graines et en goût typiquement allemand. Et il est très facilement trouvable en France, au rayon bio de votre supermarché (c’est Bjorg qui le commercialise sous le nom de « Pain complet au müesli bio »).

Un gâteau délicieux, riche en fruit et délicieusement fondant ! Une merveilleuse découverte pour tous ceux qui l’ont goûté. Ce serait vraiment dommage de passer à côté… 😛

IMG_0276

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

Ingrédients :
• 500 g de mirabelles
• 200 g de pain noir allemand (environ 4 tranches)
• 4 œufs
• 100 g de sucre (complet, à défaut roux) + 50 g de sucre (blanc)
• 200 ml d’huile neutre (tournesol par exemple)
• 1 cs rase de cannelle (j’adore ça et je n’ai pas trouvé cela trop fort, mais pour ce qui et des épices, retenez une chose : modulez à votre envie !)
• 200 ml de jus de pomme
• le zeste râpé d’un citron bio
• 300 g de farine
• un sachet de levure chimique
• 50 g d’amandes effilées
• 50 g de beurre salé
1. Pour les mirabelles : lavez-les, coupez-les en deux en les dénoyautant. Dans une poêle, mettez le beurre et le sucre à cuire quelques minutes. Lorsque le sucre est bien dissous, ajoutez les mirabelles et laissez-les caraméliser une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement. Réservez.
2. Préchauffez votre four à 200° (180°C si c’est un four à chaleur tournante, mais pour cette recette je ne vous conseille pas cette dernière).
3. Dans un grand saladier, fouettez les œufs avec le sucre à la main pendant quelques minutes. Ajoutez l’huile, le jus de pommes, le pain réduit en miettes, mélangez.
4. Ajoutez la cannelle, le zeste, la farine mélangée à la levure, mélangez à la cuillère.
5. Placez la moitié de la pâte dans votre moule tapissé de papier sulfurisé (ou beurré), enfournez pour 15 min.
6. Puis, déposez les mirabelles et leur jus sur la première partie de la pâte (cuite), versez par dessus le reste de la pâte (crue), saupoudrez avec les amandes effilées et enfournez de nouveau pour 25-30 min.

IMG_0275

Les miettes de pain sont comme des pépites de muesli moelleux, extra !

Pour laisser un commentaire, cliquez sur la petite bulle juste en dessous à droite ! 😛

Tarte rustique abricots et romarin

…. parce-que je ne m’arrête plus de faire des tartes rustiques !

IMG_0211

Amis gourmands, bonjour !

Je fonctionne beaucoup par fixette, pas vous ? J’ai eu ma période pâtisseries « sans beurre », ma période cakes, ma période cheesecakes, ma période biscuits… Certaines tendances sont ancrées, comme celle de la pâtisserie aux légumes ou plus généralement mon addiction aux nouvelles sensations gustatives.

Bref, vous m’aurez vu venir, je suis un peu dans ma période « tarte rustique ». J’en ai déjà réalisé trois, et à chaque fois c’est un plaisir de les réaliser (les mains dans la pâte j’adore !), de les présenter, et de les déguster.

Voici donc la recette de la tarte rustique abricots et romarin, avec un peu d’amande aussi ! J’ai suivi à la lettre (une fois n’est pas coutume) la recette du superbe blog Rock the Bretzel.

IMG_0210

Tarte rustique aux abricots et romarin

Ingrédients :

Pour la pâte brisée:

  • 200 g de farine
  • 12 g de sucre
  • 3 g de sel
  • 100 g de beurre mou
  • 20 g de jaunes d’œuf
  • 30 g de lait

Pour la garniture :

  • 1 cuillère à soupe de poudre d’amandes
  • 80 g de cassonade
  • ½ jus de citron
  • Une quinzaine d’abricots frais

Pour la finition:

  • 30 g de cassonade
  • 50 g de beurre
  • 3 branches de romarin frais
  • 1 œuf pour la dorure
  • Amandes effilées
  • 2 cuillères à soupe de confiture d’abricot
  1. Préparer le pâte à tarte : Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et le sel.
  2. Ajouter le beurre mou coupé en morceaux et pétrir du bout des doigts, jusqu’à ce que la farine et le beurre forment un « sable » fin. Ajouter les jaunes d’œuf et le lait au fur et à mesure en mélanger à vitesse minimale. Ne pas trop travailler la pâte.
  3. Ramasser la pâte en boule, filmer et réserver au frais 30 min au minimum.
  4. Abaisser votre pâte en un cercle et la déposer sur un papier cuisson légèrement fariné.
  5. Réserver au frais 15 min.

Pour la garniture :

  1. Travailler la poudre d’amandes avec la cassonade puis ajouter le jus de citron.
  2. Détailler les abricots en 4.
  3. Déposer la garniture à l’amande au centre en laissant 3 cm de pâte sur les bords. Recouvrir d’abricots.
  4. Rabattre les bords de la pâte et les dorer à l’œuf battu, saupoudrer de sucre cassonade (soyez généreux, les abricots cuits, c’est acide !).
  5. Déposer les branches de romarin et recouvrir de lamelles de beurre.
  6. Enfournez pendant 30 à 40 min. Au bout de 30 min, enlever les branches de romarin et parsemer d’amandes effilées. Poursuivre la cuisson jusqu’à joliment coloration.
  7. Réserver sur une grille.

IMG_0207

Intéressé(e) par une autre recette sucrée utilisant du romarin ? Filez voir mes délicieux biscuits raisins secs, orange et romarin!

IMG_1839

Pour me laisser un commentaire, cliquez sur la petite bulle juste en dessous à droite 😛

Sorbet 100% sain courgette-citron-menthe – Sans sorbetière !

sorbet-100-sain-courgette-citron-menthe-sans-sorbetiere.160x120

Amis gourmands bonjour !

Comment ça « gourmands » ? Peut-on vraiment proposer un sorbet à la courgette, sans sucre, aux notes ultra fraîches et végétales de citron et menthe, un sorbet d’une réalisation enfantine qui soit ultra sain et à la fois gourmand ?? J’ai bien peur que oui… Là mes amis, c’est du lourd !

Pour tout vous avouer, j’avais plutôt intérêt à ce qu’il soit délicieux, ce sorbet qui apparaît abracadabresque sur le papier. C’est que j’essayais en vain de persuader mes proches plus que dubitatifs que ce sorbet était révolutionnaire, et ce avant même de l’avoir testé. J’avais vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué à coups de « Vous allez voir, vous n’allez pas en revenir ! C’est hyper-light, juste de la courgette, de la banane et du citron. Et toi Papa, tu n’auras qu’à y ajouter du sirop d’agave ! » ou encore « Mais oui, bien sûr que ces fruits et légumes congelés vont devenir un sorbet, faites-moi confiance », sans oublier le fameux « C’est maison, 100% végétal et fait avec amour , ça vous aide à ingurgiter vos 5 fruits et légumes par jour ! » et encore  quelques négociations avant de voir, enfin, leurs visages s’illuminer : « Mais c’est comme un vrai sorbet ?! » – J’te l’avais dit Billy.

Bref, je ne vais pas m’éterniser sur le sujet, j’ajouterai juste que cette merveilleuse recette a été créée par Mlle Pigut (clic !), et qu’il vous aura fallu plus de temps pour lire cette intro que pour réaliser la dite recette…

Sorbet à la courgette citronnée 

Pour 3 à 4 personnes – Préparation : 10 min – Réfrigération : 3h min – Très facile

Ingrédients :

  • 400 g de courgettes (2 petites)

  • 100 g de banane (1 moyenne)

  • 100 ml de jus de citron (environ 2 citrons)

  • le zeste d’1/2 citron

  • 20 feuilles de menthe (Mlle Pigut propose, pourquoi pas, de la remplacer par du basilic)

  • sirop d’agave en option (j’ai préféré sans, on apprécie plus le  goût frais et véritable du sorbet)

1. Nettoyez la courgette et épluchez la banane puis découpez en cubes ou bâtonnets. Déposez ces cubes dans un récipient fermé et entreposez-le au congélateur.

2. Laissez les courgettes et la banane durcir au congélateur pendant au moins 3 heures, si possible une bonne demi-journée.

3. Avant de sortir le récipient du congélateur, préparez un jus en pressant les citrons sans hésiter à laisser de la pulpe. Râpez la peau d’environ un demi-citron bio afin d’en prélever le zeste.

4. Retirez les cubes de banane et courgette du congélateur et déposez-les dans un robot ménager avec une lame en S, avec le jus et zeste du citron, la menthe et le sirop d’agave si souhaité. Vous pouvez aussi mettre tous vos ingrédients dans un récipient plutôt haut et mixer au mixeur plongeant/girafe (c’est ce que j’ai fait). Mixez jusqu’à l’obtention d’un mélange plutôt crémeux.

À déguster de suite, ou à replacer au congélateur pour plus tard. À ce moment là, sortir le sorbet un quart d’heure avant dégustation et mixer de nouveau quelques secondes afin de lui redonner sa texture souple si agréable.

Merci pour vos adorables commentaires et merci à ceux qui me suivent ! Attendez-vous à une avalanche de nouvelles recettes cet été 😉 (et ce après la fin du bac bien sûr !)

Layer-cake amandes, framboises et lemon curd – Ou le gâteau au yaourt américanisé

IMG_3686 IMG_3689Amis gourmands, bonjour !

Je reviens aujourd’hui pour partager avec vous un délicieux layer-cake de ma composition : une base de gâteau au yaourt et à la poudre d’amandes, des framboise, un lemon curd maison et le tour est joué !

Attendez, je ne vous cache pas qu’il faut un peu, allez, beaucoup d’huile de coude. Parce-que les américains, on le sait tous, voient les choses en grand, en coloré, en « tout va bien dans le meilleur des mondes ». Voici donc mon premier layer-cake acidulé, terriblement moelleux (merci madame poudre d’amandes !) et relativement vertigineux. Un conseil : réaliser ce layer-cake lorsque vous êtes sûrs d’accueillir un nombre conséquent de gourmands, ce gâteaux peut nourrir aisément une dizaine de personnes.

Avec cette recette, je participe pour la première fois à la Bataille food organisée pour cette douzième édition par Del’s cooking twist, qui a choisi le thème suivant : le layer cake s’invite aux couleurs du printemps !

Layer-cake amandes, framboises et lemon curd

Ingrédients :

  • 1 pot de yaourt x3 (le pot sert de mesure pour les autres ingrédients)
  • 1 de pot de sucre complet x3 + 10 g
  • 1/2 pot d’huile neutre x3
  • 3 oeufs x3
  • 2 pots de farine x3
  • 1 pot de poudre d’amandes x3
  • 1/2 de paquet de levure x3
  • 150 g de framboises surgelées ou fraîches
  • 2 feuilles de gélatine
  • 50 g de beurre
  • 1 cs de jus d’orange
  • 200 g de framboises supplémentaires
  • Pour le lemon curd, le recette et les explications ici !

1)   Préparez vos gâteaux au yaourt : Dans un saladier versez les yaourt et ajoutez les oeuf, fouettez au fouet à main. Ajoutez le sucre, la farine et la levure, la poudre d’amandes et mélangez de nouveau. Ajoutez l’huile. Réservez.

2)   Placez dans une petite casserole placez 10 g de sucre, le jus d’orange et le beurre. Faites fondre sur feu doux puis ajoutez les framboises et mélangez. Placez vos framboises dans le fond d’un moule à gâteau recouvert de papier sulfurisé.

3)   Chemisez vos deux autres moules à gâteau, versez dans chacun des trois moule un tiers de la pâte obtenue précédemment.

4)   Placez au four pou 30 minutes à 180°C.

5)   Pendant ce temps, préparez votre lemon curd comme expliqué dans mon post qui y est consacré. Placez-le au réfrigérateur.

6)   Placez vos feuilles de gélatine dans un bol d’eau fraîche pour une dizaine de minutes.

7)  Écrasez vos 150 g de framboises restantes (si elles sont encore surgelées, placez-les une vingtaine de secondes au four à micro-ondes), de façon à obtenir un coulis grossier. Prélevez-en deux cuillères à soupe, placez au four à micro-ondes pour 30 secondes, puis ajoutez-y des feuilles de gélatine égouttées, mélangez bien jusqu’à ce que la gélatine soit dissoute. Incorporez aux framboises restantes puis placez au réfrigérateur.

8)   Une fois vos gâteaux sortis du four et complètement refroidis, démoulez-les et procédez au montage. Placez un gâteau sur votre place de service, tartinez-le de lemon curd et de framboises, sans être trop généreux (sinon gare aux dégoulinements !). Placez le deuxième gâteau au dessus du premier, faites de même. Placez enfin le gâteau façon tatin avec le côté framboises vers le haut.

Servez ce gâteau avec du lemon curd et coulis de framboises à part, ainsi chacun se servira à sa guise !

IMG_3693Un petit coup d’oeil aux réalisations des autres participantes ? Vous trouverez ici tous les liens correspondants aux blogs !

Gâteau renversé noix de coco et kiwis caramélisés – Kiwifruit and coconut upside down cake

IMG_3205Bonjour bonjour !

Ça y est, la nouvelle année est bien installée et je commence à me faire à l’idée que 2014 sera l’année de ma majorité, mais aussi celle de mes deux bacs (français et allemand). Beaucoup d’émotions en perspective, il va donc falloir garder la tête bien froide et surtout, travailler afin de mettre toutes les chances de mon côté pour réussir.

Mais en attendant, un peu de douceur avec ce gâteau ma foi assez original que nous avons dévoré dégusté le soir du réveillon, un gâteau renversé aux kiwis caramélisés et à la noix de coco. Les kiwis cuits, c’était une première à la maison, et c’était assez étonnant car les fruits gagnent alors en acidité, contrebalancée par la douceur de la noix de coco, l’accord est parfait.

La recette de ce gâteau me vient d’un blog américain que j’adore : Raspberri Cupcakes.
Ce blog nous propose des magnifiques réalisations toujours sucrées (pour mon plus grand bonheur), souvent colorées et pleines de surprises et, vous vous en doutez, à la mode américaine, mais attention je précise toujours originales.
On y trouve aussi de nombreuses recettes de macarons très « kawaï », en forme de pingouins, bonhommes de neige, têtes de chats, koalas… Bref des idées à chiper pour impressionner la galerie !

IMG_3213

Gâteau renversé noix de coco et kiwis caramélisés

Ingrédients :

  • 30g de beurre fondu
  • 40g de sucre cassonade
  • 5 à 6 kiwis (j’ai utilisé des kiwis verts lambdas mais vous pouvez aussi utiliser des kiwis jaunes comme dans la recette originale)
  • 100g de beurre mou
  • 100 g de sucre (80 g de sucre muscovado clair pour moi)
  • 2 gros œufs
  • 220 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 50g de noix de coco en poudre
  • Le jus de deux citrons verts (environ 100 mL)
  • 80ml de lait de coco

1)   Préchauffez votre four à 180°C.

2)   Chemisez un moule à gâteau (environ 20 à 22 cm de diamètre) de papier sulfurisé puis versez-y le beurre fondu et parsemez de 40 g de sucre roux.

3)   Épluchez vos kiwis et coupez-les en tranches (environ 1 cm d’épaisseur, mais ça c’est un peu comme vous le sentez…). Placez-les ensuite sur le fond de votre moule à gâteau de façon harmonieuse en une seule couche.

4)   Préparez maintenant la base de votre gâteau : fouettez au batteur électrique le beurre avec le sucre restant pour 3 minutes environ, jusqu’à ce que le mélange devienne aérien et blanchisse.

5)   Ajoutez les œufs, un à un en battant entre chaque puis ajoutez la farine avec la levure, le noix de coco, le lait de coco et le jus de citron. Battez jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
Versez votre pâte délicatement sur le fond de kiwis puis égalisez avec une spatule.

6)   Enfournez pour 40 à 45 min, ou jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte propre. 
Pour démouler le gâteau, rien de bien compliqué : placez une assiette au dessus du moule et retournez le gâteau (comme vous feriez pour une tarte tatin).

7)   Retirez le papier sulfurisé délicatement et dégustez encore tiède, un délice !
 Ce gâteau se garde aussi à température ambiante quelques jours.

IMG_3219