Brownie cru aux dattes et cacao (vegan& sans gluten)

IMG_0766

Amis gourmands, bonjour !  

Depuis que j’ai découvert la cuisine et la pâtisserie crues (au delà des sempiternelles cruditées), je vais de bonnes surprises en bonnes surprises.

Il n’y a pas à dire : le goût est explosif, vrai et satisfaisant, les textures sont délicates, les couleurs vives et les bienfaits pour la santé notoires.

Depuis que j’ai ouvert la porte du monde de la cuisine crue, je sais avec certitude que je ne la refermerai pas de si tôt.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je vous présente aujourd’hui un véritable bijou de la cuisine crue : le brownie.

En plus d’être vegan et donc sans cruauté pour les animaux, ce brownie est sans hésiter le meilleur que je n’ai jamais goûté : sa texture est fondante, son glaçage craquant et son goût… Caramélisé, chocolaté, naturellement sucré, une bouchée dans ce brownie et vos papilles seront aux anges.

Allez, en cuisine !

IMG_0764

IMG_0768

Brownie cru aux dattes et cacao (vegan & sans gluten)

Ingrédients (pour un moule de 20×20 cm) :

  • 500g de dattes dénoyautées
  • 50 g de noix de cajou
  • 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes
  • 50 g de cacao cru (des fèves ou bien une tablette de cacao 100%)
  • 1 cc d’extrait de vanille liquide
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 cs d’huile

Pour le glaçage :

  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco (vierge et non raffinée)
  • 2 cuillères à soupe de cacao cru en poudre
  • 5 noix du brésil (ou autres noix au choix)
  1. La veille, faites tremper vos dates dans l’eau afin qu’elle deviennent tendres.
  2. Placez dans votre blender (il faut qu’il soit puissant), placez tous vos ingrédients (sauf ceux du glaçage). Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et collante.
  3. Badigeonnez votre moule d’1 cs d’huile puis versez-y la pâte. Homogénéisez la surface avec une spatule huilée. Placez au réfrigérateur.
  4. Préparez très simplement votre glaçage : concassez les noix du Brésil, réservez. Faites fondre l’huile de coco, ajoutez-y le cacao.
  5. Versez le glaçage sur votre base de brownie, puis ajoutez vos noix.
  6. Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

IMG_0772

Attention ! BOMBE culinaire ! ❤

 

Publicités

Gâteau du petit-déjeuner quinoa / banane (vegan & sans gluten)

IMG_0433

Amis gourmands, bonjour !

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne prends pas de petit-déjeuner. Je prends un petit ÉNORME-déjeuner ! Après une nuit de jeûne, mon corps a besoin de beaucoup d’énergie pour m’aider à démarrer la journée sans encombres.

Si le porridge est mon petit-déjeuner de championne, trouver une pâtisserie sur la table au réveil ne m’est pas désagréable, bien au contraire.

Ce gâteau très sain au quinoa et bananes est parfaitement adapté au petit-déjeuner. En plus d’être goûteux et peu sucré, il est naturellement riche en protéines et en fibres.

À bon entendeur !

IMG_0434

Carrés quinoa, banane et beurre de cacahuètes (vegan & sans gluten) 

Ingrédients :

  • 120 g de flocons d’avoines*
  • 200 g de quinoa
  • 1 cc de cannelle
  • 4 cs de sirop d’érable (ou d’agave)
  • 3 bananes bien mûres
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 cs de graines de lin moulues**
  • 3 cs de beurre de cacahuètes (ou tout autre beurre d’oléagineux)
  • 1 cs d’huile de coco
  • (optionnel) 50 g de pépites de chocolat noir, ou de fruits secs au choix
  1. Dans un saladier, mélangez les flocons, le quinoa (préalablement rincé mais pas cuit), la cannelle, la levure et le sel. Mélangez.
  2. Ajoutez ensuite les bananes écrasées, les graines de lin moulues, le beurre de cacahuètes, l’huile de coco et les pépites de chocolat ou les fruits secs si vous avez choisi de les incorporer.
  3. Laissez la pâte reposer 10 min à température ambiante. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°C.
  4. Enfournez pour 25 min, puis laissez reposer 20 min au sortir du four.

L’inspiration vient d’ailleurs ! Filez découvrir les belles recettes de The Healthy Maven 🙂 

* Les flocons d’avoine : Il semblerait qu’ils ne soient pas tout à fait dénués de gluten. Si vous réalisez cette recette pour un intolérant, utilisez plutôt des flocons de sarrasin ou de quinoa (trouvables en magasins bio).

** Les graines de lin moulues : possèdent un propriété mucilagineuse qui permet à la pâte de s’amalgamer et ce, sans la présence d’œufs. Vous pouvez les remplacer par des graines de chia moulues, dans les mêmes quantités.

IMG_0436

Oseras-tu le quinoa dans un gâteau ? 😉

Gâteau au chocolat moelleux (sans beurre, sans oeufs, vegan)

Amis gourmands, bonjour ! 

IMG_0003

Alors j’en suis sûre, vous vous dites qu’un gâteau au chocolat sans lait, ni oeufs, ni beurre, ne peut pas être bon, encore moins délicieux. Eh bien je suis là pour vous prouver le contraire !

Cette recette de gâteau au chocolat 100% végétal est surprenante par sa simplicité (la pâte se prépare en un temps record et les ingrédients sont tout à fait ordinaires), et surtout par son goût si doux et chocolaté, et sa texture fondante.

Le secret de Myrtee (car c’est sa recette !), c’est la confiture de fruits. Choisissez celle que vous voulez, abricots, framboises, fraises, poire, rhubarbe… et cet ingrédient apporte moelleux et douceur à la pâte. J’y ai mis pour ma part de la compote de pommes maison sucrée, car c’est ce que j’avais sous la main, et le résultat fut bluffant.

Amis gourmands, rangez votre beurre, rangez vos oeufs, j’ai la recette qu’il vous faut !

Le meilleur gâteau au chocolat végétalien

Ingrédients (pour un gros gâteau) :

  • 360 g de farine
  • 70g de cacao en poudre non sucré
  • 150g de sucre brun complet
  • 1 cs de bicarbonate de soude (ou de levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 70g d’huile végétale (neutre ou d’olive)
  • 420g de lait végétal (ou d’eau)
  • 150 g de pépites de chocolat noir
  • 200 g de confiture de votre choix (ou de compote sucrée)
  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le cacao en poudre, le sucre brun, le bicarbonate de soude et le sel.
  3. Ajoutez l’huile végétale.
  4. Ajoutez ensuite l’eau. Mélangez bien.
  5. Ajoutez les pépites de chocolat noir, puis votre confiture. Mélangez bien.
  6. Versez la pâte dans un moule à manquer tapissé de papier sulfurisé, et enfourner pur 30 min environ, ou jusqu’à ce qu’une lame de couteau insérée au cœur du gâteau ressorte propre.

IMG_0006

Vous m’en direz des nouvelles !

Et vous, concevez-vous un gâteau sans oeufs ni beurre ? Échangeons en commentaires

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

… ou dans sa version originale : Pumpernickelkuchen !

IMG_0277

Amis gourmands, bonjour !

Voici un gâteau qui ne vient pas de nos contrées, mais bien de l’autre côté du Rhin.

Je vous raconte l’histoire depuis le début : J’ai eu la chance de partir en Allemagne cet été, près de Leipzig, dans un famille d’accueil, pour perfectionner mon apprentissage de la langue allemande. Les grands-parents de la famille entretiennent un joli jardin qui donne des légumes et des fruits à profusion. Ils avaient un mirabellier dont ils ne comptaient pas cueillir les fruits. Ne pas cueillir ces splendides fruits ?! C’était sans compter sur ma volonté de profiter de ces pépites dorées ! Sitôt cueillies, sitôt cuisinées : un petit tour dans un bain chaud de beurre et de sucre (je n’aimerais pas être à leur place !), puis intégrée dans la pâte à gâteau qui elle-même contient des miettes de pumpernickel.

Non, « pumpernickel » n’est pas le bruit que les Allemands font en éternuant, mais bien un pain noir fort en graines et en goût typiquement allemand. Et il est très facilement trouvable en France, au rayon bio de votre supermarché (c’est Bjorg qui le commercialise sous le nom de « Pain complet au müesli bio »).

Un gâteau délicieux, riche en fruit et délicieusement fondant ! Une merveilleuse découverte pour tous ceux qui l’ont goûté. Ce serait vraiment dommage de passer à côté… 😛

IMG_0276

Gâteau aux mirabelles, cannelle et miettes de pain noir

Ingrédients :
• 500 g de mirabelles
• 200 g de pain noir allemand (environ 4 tranches)
• 4 œufs
• 100 g de sucre (complet, à défaut roux) + 50 g de sucre (blanc)
• 200 ml d’huile neutre (tournesol par exemple)
• 1 cs rase de cannelle (j’adore ça et je n’ai pas trouvé cela trop fort, mais pour ce qui et des épices, retenez une chose : modulez à votre envie !)
• 200 ml de jus de pomme
• le zeste râpé d’un citron bio
• 300 g de farine
• un sachet de levure chimique
• 50 g d’amandes effilées
• 50 g de beurre salé
1. Pour les mirabelles : lavez-les, coupez-les en deux en les dénoyautant. Dans une poêle, mettez le beurre et le sucre à cuire quelques minutes. Lorsque le sucre est bien dissous, ajoutez les mirabelles et laissez-les caraméliser une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement. Réservez.
2. Préchauffez votre four à 200° (180°C si c’est un four à chaleur tournante, mais pour cette recette je ne vous conseille pas cette dernière).
3. Dans un grand saladier, fouettez les œufs avec le sucre à la main pendant quelques minutes. Ajoutez l’huile, le jus de pommes, le pain réduit en miettes, mélangez.
4. Ajoutez la cannelle, le zeste, la farine mélangée à la levure, mélangez à la cuillère.
5. Placez la moitié de la pâte dans votre moule tapissé de papier sulfurisé (ou beurré), enfournez pour 15 min.
6. Puis, déposez les mirabelles et leur jus sur la première partie de la pâte (cuite), versez par dessus le reste de la pâte (crue), saupoudrez avec les amandes effilées et enfournez de nouveau pour 25-30 min.

IMG_0275

Les miettes de pain sont comme des pépites de muesli moelleux, extra !

Pour laisser un commentaire, cliquez sur la petite bulle juste en dessous à droite ! 😛

Gâteau pommes, pruneaux, muesli & épices de Trish Deseine

…Pour une fois que Trish Deseine n’y met pas de chocolat !IMG_4014

IMG_4026

Amis gourmands, bonjour !

Le gâteau que je vous propose aujourd’hui est plein de bonnes choses, pour donner un coup de fouet énergique à nos petits corps endormis : des fruits (pommes, pruneaux), des graines (de tournesol), des céréales (flocons d’avoine et muesli) et des épices douces réconfortantes (muscade, gingembre, coriandre). De quoi se régaler pour le goûter ou le petit déjeuner.

Je ne sais pas vous, mais moi J’ADORE déguster pour le petit déjeuner des patisseries faites maison, c’est un réel plaisir pour démarrer la journée de bonne humeur. Suis-je la seule ?

Gâteau pommes pruneaux & co

Ingrédients :

  • 150 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 125 g de flocons d’avoine à cuisson rapide
  • 100 g de muesli nature ou au fruits voire aux noix + 4 cs et un peu de sucre muscovado (cassonade à défaut) pour le dessus du gâteau
  • 130 g de sucre muscovado foncé (cassonade à défaut)
  • 1/2 cc de muscade moulue
  • 1 cc de gingembre moulu
  • 1/2 cc de coriandre moulue
  • 30 g de graines de tournesol
  • 1 grosse pomme (boskoop si possible)
  • 180 g de pruneaux dénoyautés
  • 2 oeufs à température ambiante
  • 130 g de beurre demi-sel fondu, refroidi
  • 4 cs de jus de pomme (le sirop contenu dans ma conserve de pruneaux pour ma part !)
  1. Dans un saladier, mettez la farine, les épices, la levure, les flocons d’avoine, les 100 g de muesli, les graines de tournesol et le sucre.
  2. Râpez la pomme et ajoutez-là avec les pruneaux au saladier.
  3. Préchauffez votre four à 180°C.
  4. Mélangez les œufs avec le beurre fondu et le jus de pomme, versez et remuez bien le tout.
  5. Versez la pâte dans le moule préalablement chemisé de papier sulfurisé et égalisez la surface. Parsemez de muesli mélangé à un peu e sucre, enfournez pour 40 min environ.
  6. Au sortir du four, laissez refroidir sur une grille puis laissez refroidir complètement.

C’est un gâteau que je verrai très bien coupé en carrés, à manger sur le pouce lors d’un pic-nique ou en collation sur votre lieu de travail ! Alors n’hésitez pas à utiliser un moule carré 😉

> Pour laisser un commentaire, cliquer sur le numéro juste en dessous à droite <

Entremet d’anniversaire crousti-fondant : mousse givrée noisette et chocolat au lait, feuillantine pralinée et crumble aux amandes

… Un nom à rallonge pour un gâteau festif façon Lenôtre ! 

IMG_0114

IMG_0115

Amis gourmands, bonjour !

Aujourd’hui c’est la fête ! Tout d’abord puisque mon frère a eu 26 ans, mais aussi parce-que la Bataille Food, mise en place par Jenna du Bistrot de Jenna, a 2 ans.

Pour fêter cela, le thème du mois de juin est « un gâteau d’anniversaire pour la Bataille Food » (celui du mois dernier était « Bollyfood », choisi par Dorian). Je vous présente donc cette tuerie, élégante et à faire craquer toute la tablée. Ce « gâteau » (ou entremet) de fête est constitué d’une riche mousse de chocolat au lait à la noisette, posée sur un feuillantine de crêpe dentelles et pralinoise, accompagnée de son crumble aux amandes.

Tout un programme ! Pour ce qui est de la réalisation, elle peut paraître un peu ardue. Il y 4 réalisations différents à faire (un chantilly + crème anglaise à la vanille et au chocolat, une feuillantine, un crumble), mais puisque la base mousseuse doit reposer au moins 4 heures au congélateur, j’ai, la veille, réalisé la mousse et le crumble (que je garde dans un pot en verre), et, le jour même, réalisé la feuillante. Ce qui fait qu’en plus d’être bluffant et même si la recette semble fastidieuse, ce gâteau est finalement très pratique à faire pour recevoir, puisqu’il n’y a presque rien à faire le jour même, si ce n’est démouler la bête.

Le crousti-fondant chocolat noisette

Ingrédients (pour 8 personnes):

Pour la base mousseuse :

  • 25 cl de lait
  • 3 jaunes d’œufs
  • 10 g de sucre (vanillé maison pour moi)
  • 1 gousse de vanille
  • 300 g de chocolat au lait
  • 25 cl de crème fleurette (liquide et entière, 30%)
  • 1 cs de purée de noisette (en magasin bio) (facultatif)

Pour la feuillantine :

  • 125 g de gavottes
  • 200 g de pralinoise

Pour le crumble aux amandes :

  • 80 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 80 g de beurre mou (pas fondu !)
  • 60 g de poudre d’amandes (ou de noisettes !)
  1. Au préalable, mettez votre bol, vos fouets et votre crème fleurette au congélateur avant de la monter en chantilly quelques dizaines de minutes plus part.
  2. En attendant, préparez votre crème anglaise : Portez le lait et la gousse de vanille grattée à ébullition. Laissez infuser 10 min hors du feu. Retirer la gousse. (Ne jeter pas cette dernière, laisser-la sécher sur un petite assiette puis placez-la dans un bocal de sucre blanc ou roux. Queques semaines plus tard, vous obtenez un délicieux sucre vanillé maison ! Plus il y aura de gousses dans votre bocal, plus le sucre sera parfumé). Fouettez ensemble le sucre (vanillé ou non) et les jaunes d’œufs, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez la moitié du lait chaud en filet sur les jaunes en remuant. Cuisez sur feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe et nappe la spatule. Faites un trait sur la spatule avec votre doigt : s’il est net, la crème est prête ! Yum !
  3. Versez la crème anglaise chaude sur le chocolat au lait en morceaux, attendre deux minutes, puis mélangez. Si le chocolat n’est pas tout à fait fondu (ce qui était mon cas), placez le mélange pour quelques seconde au micro-ondes, mélangez.
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Fouettez la crème fleurette bien froide en chantilly, puis incorporez-la à la crème au chocolat refroidi avec un spatule, afin d’obtenir un mélange aérien.
  6. Coulez la mousse dans un moule en silicone (en forme de cake, rond…). Si vous n’en avez pas, chemisez votre moule de papier sulfurisé.
  7. Placez au congélateur pour au moins 4-5 heures, ou toute une nuit.
  8. Mettez tous les ingrédients pour le crumble dans un bol, mélangez avec les mais jusqu’à l’obtention de grosses miettes. Versez dans un grand moule chemisé de papier sulfurisé. Enfournez pour 15 à 20 min. Réservez.
  9. Quelques heures avant de dégusté cette tuerie, réalisez la feuillantine en versant la pralinoise fondu (bain-marie ou four à micro-ondes) sur les gavotes écrasées. Remuez pour bien les enrober de chocolat. Versez alors le croustillant sur la mousse prise, égalisez avec une cuillère, replacez au congélateur .
  10. Trente minutes avant de déguster votre dessert, démoulez la bête. Ajoutez le crumble aux amandes. Dégustez !

IMG_0117

IMG_0118

Faites-vous plaisir ! 

Clic ! Pour voir les splendides réalisations des autres participants !

> Pour laisser un commentaire, c’est la bulle juste en dessous à droite <

Cake sucré noix de coco et curry – Battle Food n°19

IMG_3673IMG_3674Amis gourmands et téméraires, bonjour !

Cela fait un temps fou que je souhaite participer à ce jeu inter-blogueurs qu’est la Battle Food. Les thèmes proposés chaque mois par un(e) bloggeur(se) tiré(e) au sort parmis les participants sont plus gourmands les uns que les autres, et il fait avouer que l’idée de se réunir autour d’un thème commun est très séduisante. Sauf qu’à chaque fois, je manque le coche…

Alors lorsque j’ai apperçu le nouveau thème de la Battle Food –la noix de coco– sur le blog de Jujube en cuisine (blog que j’apprécie tout particulièrement soit dit en passant), j’ai sauté sur l’occasion ! Un peu d’exotisme dans une pâtisserie, ça n’a jamais fait de mal à personne 😉

Mais la Battle Food, qu’est-ce que c’est ? Carole du blog Sunrise Over See est à l’origine de cette gourmande initiative ayant pour but de rassembler blogueurs et blogueuses motivés autour d’un thème culinaire précis : le burger, la pizza, les tartelettes, la feuille de riz déclinée en rouleau, le lychee, le thé, la pâte à choux, les fraisesfood in jar, tartare, street food, petit déjeuner, panés croustillants, cadeaux gourmands, gâteau de crêpes, soupe, marbrés, cookies et aujourd’hui, pour la dix-neuvième édition, la noix de coco !

Pour ceux et celles qui me suivent, vous connaissez mon goût pour les pâtisseries disons…d’un autre genre ! J’avoue, j’adore tester de nouvelles associations à première vue un peu improbables -croyez-moi, nous avons plus souvent été surpris dans le bons sens que le mauvais, surtout les gâteaux aux légumes tels que mon cheesecake épicé au potiron, mon gâteau chocolaté aux poivrons rouges, ma tarte menthe petits-pois et mascarpone, mon gateau Rüblitorte aux carottes et noisettes, mon gâteau kakis orange et carottes, mon carrot’ cheesecake aux noix, mes biscuits épicés avoine carottes… Vous l’aurez compris, la liste est longue !

Car oui, malgré les idées reçues, nos amis légumes peuvent aisément se glisser dans nos pâtisseries, les rendre moelleuses, humides, riches en vitamines et fibres, plus diététiques -en remplacement du beurre par exemple, et surtout, très gourmandes ! Alors pourquoi ne pas essayer d’ajouter dans un cake sucré une épice qui, ordinairement, se prête aux mets salés ? Je vous présente mon cake à la noix de coco (sous quatre formes !), cacahuètes et curry !

Dans ce cake extra moelleux et dense nous est offert deux couches : la première plus moelleuse constituée de farine d’épeautre, lait sucre et noix de coco râpée et de curry, la deuxième de noix de coco (encore ?! Bah oui, c’est le thème), fromage blanc et beurre de cacahuètes, qui sont chapeautées de flocons de noix de coco et de cacahuètes non salées, hummm, le tout torréfié au four. La saveur du curry se fait très discrète, elle complète celle de la noix de coco et apporte une touche originale à ce cake riche et moelleux.

Cake noix de coco et curry – Kokos-Curry-Cake

 

Ingrédients :

  • 300 g de farine d’épeautre T630 (à défaut de la farine semi-complète)
  • 2 cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100 ml d’huile neutre (pourquoi ne pas essayer de l’huile de coco ?)
  • 225 g de sucre de noix de coco
  • 2 oeufs
  • 225 g de noix de coco râpée
  • 2 à 3 cc de curry en poudre
  • 300ml de lait de coco
  • 50 g de cacahuètes grillées non salées
  • 180g de crème fraîche (j’ai pris du yaourt 40%)
  • 2 cs de beurre de cacahuètes
  • 2 cs de noix de coco en copeaux

1)   Préchauffez votre four à 180°C.

2)   Dans un grand saladier, mélangez au fouet électrique l’huile, 150g de sucre et les œufs pendant 5 min, jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux.

3)   Ajoutez-y le curry, 125g de noix de coco râpée et le lait de coco. Fouettez de nouveau pour 2 min, puis ajoutez la farine mélangée au sel et à la levure, mélangez brièvement.

4)   Versez votre pâte dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé, placez au four pour 30 min.

5)   Pendant  ce temps, préparez la seconde couche de votre cake : Placez dans un petit saladier la crème fraîche, le beurre de cacahuètes, 75g de sucre, 100g de noix de coco râpée et les cacahuètes concassées, mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

6)   Après 30 min passées au four, sortez précautionneusement votre cake et étalez dessus ce mélange. Parsemez généreusement de copeaux de noix de coco.

7)   Replacez au four pour  20 à 30 min (mon cake était très peu cuit au milieux, j’ai beaucoup aimé cette consistance qui rappelait un peu la « boule coco » que j’achetais autrefois au chinois du coin, mais vous pouvez le cuire plus si désiré).

IMG_3677IMG_3683Servez ce cake à vos invités sans leur dévoiler le pot aux roses : c’est bien plus drôle de les laisser deviner, non ? 😉

Filez voir les réalisations des autres participants, si l’envie vous prend !
Royal Chill | Casseroles et Claviers | Safran Gourmand | J’ai toujours aimé le jaune moutarde | Tizi Cooks | VG-Zone | Bistro de Jenna | Stella Cuisine | Lili’s Kitchen | La fille aux éoliennes | Bonjour Darling | Cuillère et saladier | Melie’s Cooking | The Happy Cooking Friends | Madeleines & Plumes d’autruche | De la peau au noyau | Manouchoux | Cook N’Tinem | Pourquoi Je Grossis | Vanille et chocolats | Une papaye verte en salade | Novice en Cuisine | Les Cookines | Chocoframboises | Sweet Mood In Paris | Loetitia Cuisine | La cuisine d’Anna et Olivia | Une Geekette En Cuisine | Once Upon a Cook | Tchoup’ Cooking | Del’s cooking twist | Jujube en Cuisine | Cooking N’Co | Des recettes à gogo | Et Charlotte Découvrit la Cuisine | Épices & moi | Bowl & spoon | Kalou and Cook | Cuisine et cigares | By acb 4 you | Delicious RDV | Un « Flo » de bonnes choses | J’apporte le dessert | Radis Rose | Le blog de Pouce | Un grain de Flolie | La cuisine de Niya | Pause-nature | Cook’N Blog |Chic, chic, choc…olat | La tasse fumante | Plaisir et Equilibre | Encore une lichette | La cuisine au fil d’Ariane | Une pincée de fantaisie | Une cuisine pour Voozenoo | Les papilles en folie | Les haricots diaboliques | Cookencoulisses | Caprices gourmands | Godiche ! | Sof vous invite… | Pourquoi pas… ??? | Par faim d’arômes | Chez Ale | Green Cuisine | So Do Eat | Cadelice | Cooksmopolitan | Cook with love | Les petites miettes d’enfance | Le couple chocolat | La galerie du régal | Homemade Maurylise | Ma petite cuisine au quotidien | Cerise & friandises | Trognon de pomme | Le renard et les raisins | La ligne gourmande | Two Cooks and a Few Books | Copines Cuisine | Voyage des papilles | La Fourchette Gourmande | Food And Cook | Une Paruline en cuisine | A la table d’Aïda | Aux radins gourmands | My Little Créa | All in the kitchen | Le miam de Ninou | My healthy sweetness | Bric & Brac | Citron Myrtille | Petits Béguins | Babeth’s Cuisine | Framboises et Bergamote | Les casseroles de lise | Chère Gazelle | Bouilles Gourmandes | Click, Cook and Taste | Handmade by Anna | Emilie and Lea’s Secrets | Marine is Cooking |

La « Bellevue » selon Christophe Felder – Gâteau au chocolat (sans beurre)

photo 2Amis gourmands, bonjour !

Quoi de meilleur qu’un bon gâteau au chocolat pour les amateurs de desserts cacaotés ?

Sauf que voilà, souvent, ce qui est bon est gras. Manifestement pas pour Christophe Felder, qui nous propose un gâteau au chocolat très léger, tout mousseux, le tout sans beurre !

Pauvre en matière grasse mais riche en goût, ce gâteau aérien et délicat se déguste aisément pour clôturer un repas copieux…

Gâteau au chocolat Bellevue by Christophe Felder

Ingrédients, pour un moule de 18cm de diamètre :

  • 4 oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 125 g de chocolat noir
  • 2 cs de lait
  • 10 cl de crème liquide (ou de crème végétale pour encore plus de légèreté)
  • 1 cs de farine
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 125 g de sucre complet muscovado clair
  1. Préchauffez  votre four à 180°C.
  2. Dans un saladier, faites fondre au micro-ondes le chocolat avec le lait et la crème.
  3. Ajoutez ensuite les jaunes d’oeufs un à un en mélangeant entre chaque ajout. Versez la farine tamisée et la poudre d’amande, mélangez.
  4. Battez les blancs en neige bien fermes en y ajoutant progressivement le sucre semoule. Incorporez-les délicatement à la préparation chocolatée à l’aide d’une spatule en soulevant bien la masse de bas en haut.
  5. Versez la pâte dans votre moule préalablement chemisé de papier sulfurisé, puis enfournez pour 30 minutes environ.
  6. Laissez refroidir le gâteau une dizaine de minute puis démoulez-le.

Servez votre gâteau tel quelle, ou accompagné d’un coulis de fruits rouges !

photo 4Merci à Ana du blog Mes brouillons de cuisine d’avoir partagé cette recette !

Gâteau du bûcheron pommes, dattes et croustillant de noix de coco (c’est pas pour les mauviettes !)

IMG_3394IMG_3401Bonjour les gourmands !

Le gâteau que je vous présente aujourd’hui a fait l’unanimité dans mon entourage par son moelleux très « chewy » et son bon goût de dattes qui vous caresse le palais. La noix de coco apporte le croustillant, les fruits l’humidité et la douceur…

Vous l’aurez compris, ce gâteau moelleux-humide-croustillant-riche-en-dattes-et-pommes-avec-un-bon-goût-de-noix-de-coco s’adresse à un public pratiquant une activité physique disons…régulière !

Il parait que le mystère plane sur l’origine du nom de ce gâteau, c’est vrai qu’il n’existe pas de gâteau du serrurier, de l’horloger et encore moins du facteur ! Selon moi ce gâteau est tout simplement riche et réconfortant, et je m’imagine aisément un bûcheron très heureux de trouver en rentrant du travail un beau gâteau, un gâteau du bûcheron justement 😉

J’invite solennellement tous les bûcherons de la terre à ma table ! (Bon, les autres aussi sont invités, mais pas un mot !).

Gâteau du bûcheron

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 3 pommes moyennes épluchées, épépinées et râpées (entre 400 et 500g)
  • 170 g de dattes séchées dénoyautées et hachées
  • 1 cc de bicarbonate de soude (alimentaire !)
  • 250 ml d’eau bouillante
  • 125 g de beurre ramolli
  • 1 cc d’extrait de vanille liquide
  • 100 g de sucre complet (muscovado foncé)
  • 1 gros œuf
  • 225 g de farine

Pour le croustillant :

  • 60 g de beurre
  • 30 g de sucre complet
  • 125 ml de lait
  • 50 g de noix de coco râpée

1)   Préchauffez votre four à 180°C. Chemisez votre moule (de préférence carré et profond de 20 à 25 cm de côté) de papier sulfurisé.

2)   Dans un saladier, mélangez délicatement les pommes râpées, les dattes hachées et le bicarbonate de soude, ajoutez l’eau bouillante, couvrez de papier film et laissez reposer une dizaine de minutes, le mélange mousse, c’est tout à fait normal !

3)   Pendant ce temps, battez au fout électrique le beurre mou, l’extrait de vanille, le sucre et l’œuf jusqu’à l’obtention d’un mélange aérien et mousseux. Versez sur les fruits et mélangez à la spatule, puis incorporez la farine.

4)   Versez la pâte dans votre moule puis enfournez pour 50 minutes.

5)   Pendant les 15 dernières minutes de cuisson du gâteau, préparez le croustillant : dans une petite casserole, mettez tous les ingrédients et faites fondre à feu doux en remuant.

6)   Nappez le gâteau de ce mélange au sortir du four à l’aide d’une spatule , puis enfournez de nouveau pour 20 minutes, jusqu’à ce que la garniture soit dorée et croustillante.

7)   Au sortir du four, laissez votre gâteau reposer 10 minutes avant de la démouler sur un grille et de le déguster tiède ou froid !

IMG_3396

La recette me vient de mon livre fétiche, « le grand livre Marabout de la pâtisserie facile » ! J’ai tout de même divisé les quantités de sucre par deux, pour apprécier pleinement les autres ingrédients de la recette 🙂

 

Gâteau renversé noix de coco et kiwis caramélisés – Kiwifruit and coconut upside down cake

IMG_3205Bonjour bonjour !

Ça y est, la nouvelle année est bien installée et je commence à me faire à l’idée que 2014 sera l’année de ma majorité, mais aussi celle de mes deux bacs (français et allemand). Beaucoup d’émotions en perspective, il va donc falloir garder la tête bien froide et surtout, travailler afin de mettre toutes les chances de mon côté pour réussir.

Mais en attendant, un peu de douceur avec ce gâteau ma foi assez original que nous avons dévoré dégusté le soir du réveillon, un gâteau renversé aux kiwis caramélisés et à la noix de coco. Les kiwis cuits, c’était une première à la maison, et c’était assez étonnant car les fruits gagnent alors en acidité, contrebalancée par la douceur de la noix de coco, l’accord est parfait.

La recette de ce gâteau me vient d’un blog américain que j’adore : Raspberri Cupcakes.
Ce blog nous propose des magnifiques réalisations toujours sucrées (pour mon plus grand bonheur), souvent colorées et pleines de surprises et, vous vous en doutez, à la mode américaine, mais attention je précise toujours originales.
On y trouve aussi de nombreuses recettes de macarons très « kawaï », en forme de pingouins, bonhommes de neige, têtes de chats, koalas… Bref des idées à chiper pour impressionner la galerie !

IMG_3213

Gâteau renversé noix de coco et kiwis caramélisés

Ingrédients :

  • 30g de beurre fondu
  • 40g de sucre cassonade
  • 5 à 6 kiwis (j’ai utilisé des kiwis verts lambdas mais vous pouvez aussi utiliser des kiwis jaunes comme dans la recette originale)
  • 100g de beurre mou
  • 100 g de sucre (80 g de sucre muscovado clair pour moi)
  • 2 gros œufs
  • 220 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 50g de noix de coco en poudre
  • Le jus de deux citrons verts (environ 100 mL)
  • 80ml de lait de coco

1)   Préchauffez votre four à 180°C.

2)   Chemisez un moule à gâteau (environ 20 à 22 cm de diamètre) de papier sulfurisé puis versez-y le beurre fondu et parsemez de 40 g de sucre roux.

3)   Épluchez vos kiwis et coupez-les en tranches (environ 1 cm d’épaisseur, mais ça c’est un peu comme vous le sentez…). Placez-les ensuite sur le fond de votre moule à gâteau de façon harmonieuse en une seule couche.

4)   Préparez maintenant la base de votre gâteau : fouettez au batteur électrique le beurre avec le sucre restant pour 3 minutes environ, jusqu’à ce que le mélange devienne aérien et blanchisse.

5)   Ajoutez les œufs, un à un en battant entre chaque puis ajoutez la farine avec la levure, le noix de coco, le lait de coco et le jus de citron. Battez jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
Versez votre pâte délicatement sur le fond de kiwis puis égalisez avec une spatule.

6)   Enfournez pour 40 à 45 min, ou jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte propre. 
Pour démouler le gâteau, rien de bien compliqué : placez une assiette au dessus du moule et retournez le gâteau (comme vous feriez pour une tarte tatin).

7)   Retirez le papier sulfurisé délicatement et dégustez encore tiède, un délice !
 Ce gâteau se garde aussi à température ambiante quelques jours.

IMG_3219